Seck-fils exclu de son lycée Jacques Prévert

Souleymane Sidy Seck, fils de Cheikh Yérim Seck est  exclu du lycée Jacques Prévert de Saly (Mbour) où il est inscrit en classe de Seconde. Il a été inculpé et placé sous mandat dépôt pour viol, détournement de mineure et collecte illicite de données. D’après Le Soleil, les autorités de l’école ont annoncé son exclusion même si, s’empressent-elles de préciser, les faits incriminés se sont déroulés en dehors du lycée. A l’éclatement de l’affaire, la direction avait d’ailleurs décidé de laisser l’élève finir l’entrée scolaire et de ne pas l’admettre à la rentrée prochaine, indique le quotidien national. Quid du viol ? Le rapport gynécologique parle d’une défloraison récente de l’hymen.

Previous post Gueule Tapée : Les aveux du suspect qui a jeté la militante du Pds du 2e étage d’un immeuble
Next post Kalista quitte Marodi