add share buttons
December 9, 2021

SADIO MANE : « C’est une erreur d’oublier d’où l’on vient, il faut penser aux gens qui t’ont élevé »

Read Time:1 Minute, 30 Second

Sadio Mané fait partie des sportifs reconnaissants qui pensent à leurs racines. Dans les colonnes de Onze Mondial, l’international sénégalais revient sur les efforts consentis pour son village natal Bambali situé dans la région de Sédhiou (Sud).

Obligation d’aider son pays

« Pas du tout. Tout ce que je fais, je le fais naturellement. Pour moi, c’est très important d’être humain et de penser à l’humanité justement. Si aujourd’hui, toutes les personnes riches du monde essaient de faire une petite chose pour les autres, je pense qu’il n’y aura plus de nécessiteux. Je ne suis pas là pour donner des leçons ou pour dire : « Il faut aider les nécessiteux ». Mais je pense que c’est important d’aider son prochain. Regarde, aujourd’hui, nous sommes quatre dans cette pièce. Je pense que grâce à Dieu, nous vivons bien. Si on donne chacun 10 ou 20 euros, on peut permettre à plein de gens d’être bien. Pourquoi se priver de ce petit geste ?

Un geste minime peut faire un énorme bien… voilà ce que j’essaie de faire. Tant que je serai en vie, je ferai tout mon possible pour aider les nécessiteux. »

Se rappeler de ses origines

« Voilà, beaucoup de personnes se trompent à la fin. On peut dire : « Je ne sais pas où je vais ». Mais on ne peut pas dire : « Je ne sais pas d’où je viens ». C’est une erreur d’oublier d’où l’on vient. C’est là que les gens se trompent. Ce n’est pas bien d’oublier d’où l’on vient. Il faut toujours penser aux gens qui t’ont élevé et qui t’ont aidé. Il ne faut jamais oublier de regarder derrière soi. »

Abenatv

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post GOLF SUD : une élève en classe de 1ère, piégée et sauvagement violée par le mari de sa copine
Next post KAOLACK : Une femme ébouillante sa coépouse en état de grossesse