Putsch en Guinée : (7) sept militaires auraient trouvé la mort dans les échanges de tirs…

Hier en Guinée lors des échanges de tirs entre les forces loyalistes sous le label du Bataillon autonome de la sécurité présidentielle (BASP) et les putchistes, il y aurait eu 7 morts, de jeunes militaires, informe Guinéenews. Le site l’aurait appris de sources militaires.
L’adjudant-chef Sekou Camara, l’adjudant Youssouf Aina Camara, le lieutenant Antoine Malano, Nicholas Lamine Y., adjudant Mohamed Lamine Camara auraient succombé à leurs blessures.
Ces morts seraient aussi confirmés par la minute de silence observée au cours de la brève allocution de Mamady Doumbouya, devant les anciens dignitaires du pays, à Conakry.
En 63 ans d’indépendance, la Guinée vit son troisième coup d’Etat militaire réussi.
Pour rappel, dimanche 5 septembre 2021, les forces spéciales regroupées au sein du comité national pour le redressement et le développement (CNRD) dirigées par le colonel Mamady Doumbouya, ont renversé le régime d’Alpha Condé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Viol et meurtre dans un complexe touristique à Méouane : 11 individus mis aux arrêts
Next post Guinée : Amnesty invite les instigateurs du coup d’État à protéger les droits de toute la population