add share buttons
November 30, 2021

Projet de construction du Pont de Rosso : La Mauritanie donne une leçon de sobriété au Sénégal

Read Time:1 Minute, 12 Second

Nous sommes au 21ème siècle, dans un contexte inédit dû à la pandémie de la Covid-19, qui exige un changement de paradigme tant sur le comportement que dans la gestion des affaires. Et le Sénégal a beaucoup à apprendre des autres, notamment de la République sœur de Mauritanie en matière d’organisation de cérémonies dans la sobriété.
En effet, à l’occasion de la signature du contrat relatif aux travaux du projet de construction du pont de Rosso qui s’est tenue ce matin, entre Mansour Faye et son homologue mauritanien, les officiels sénégalais ont déporté toute une délégation essentiellement composée de communicateurs traditionnels pour s’entourer de tout ce folklore auquel ils sont habitués lors des meetings politiques.

Nous sommes au 21ème siècle, dans un contexte inédit dû à la pandémie de la Covid-19, qui exige un changement de paradigme tant sur le comportement que dans la gestion des affaires. Et le Sénégal a beaucoup à apprendre des autres, notamment de la République sœur de Mauritanie en matière d’organisation de cérémonies dans la sobriété.
En effet, à l’occasion de la signature du contrat relatif aux travaux du projet de construction du pont de Rosso qui s’est tenue ce matin, entre Mansour Faye et son homologue mauritanien, les officiels sénégalais ont déporté toute une délégation essentiellement composée de communicateurs traditionnels pour s’entourer de tout ce folklore auquel ils sont habitués lors des meetings politiques.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Les femmes un peu moins susceptibles de mourir du covid-19 que les hommes (OMS)
Next post Procès en appel pour terrorisme : Saër Kébé repasse à la barre, lundi