Présidentielle : Macky Sall n’ira pas à Kaffrine et n’a pas signé de décret abrogeant la dissolution de PASTEF

Le Président de la République, Macky Sall, n’ira pas à Kaffrine ce lundi 18 mars pour se joindre à la caravane du candidat de Benno Bokk Yaakaar, Amadou Ba, comme initialement annoncé. Des sources concordantes parlent de fake news. “Si le Candidat Diomaye Faye est sous la tutelle de Sonko, il n’en est pas de même pour Amadou Ba qui a les coudées franches après que le Président lui a renouvelé son soutien et demandé aux responsables du Parti et de la coalition de descendre sur le terrain pour lui assurer la victoire. Une présidentielle étant une rencontre entre un homme et un Peuple,  le Président Sall a préféré laisser les coudées franches à Amadou Ba pour qu’il puisse parler directement au peuple”, explique l’un de nos interlocuteurs.

“L’agenda du Président n’a jamais été aussi chargé et  il ne cesse de rappeler notamment dans le communiqué du conseil des ministres que le principe de la continuité de l’Etat doit être respecté malgré la campagne”, nous glisse une autre source.

Autre fake news, celle annonçant que le chef de l’État a signé un décret abrogeant la dissolution de PASTEF.

À ce propos, certains proches du président dénoncent “une épidémie de fake news”. Cela tombe bien, le chef de l’État rencontre les patrons de presse, ce lundi. Ce qui promet des discussions rythmées.

Previous post Des convocations et blessures récurrentes : pourquoi Aliou Cissé insiste sur Ballo-Touré ?
Next post La réélection de Vladimir Poutine vue d’Afrique