add share buttons
October 18, 2021

PRÉSIDENTIELLE 2019 : Patte D’Oie : Barth et Cie accusés d’avoir attaqué la caravane de BBY

Read Time:1 Minute, 15 Second

Dirigée par le maire de Mermoz-Sacré Coeur, Barthélemy Dias, la caravane de Idy2019 a sillonné, ce mercredi 13 février 2019, vers 20 heures, la commune de Patte d’oie. Arrivés à quelques encablures de la mairie de Patte d’oie, Barthélemy et sa bande armée ont bloqué la route, provoqué puis attaqué la délégation de Benno Bokk Yaakaar de la Patte d’oie qui effectuait des visites de proximité avec la Haute Conseillère Mme Mbacké Fabineta Ndiaye. La violence a été provoquée par certaines personnes de cette caravane de Idy 2019 avec des jets de sable, puis des jets de pierres, avant de menacer avec des armes à  feu, de longs couteaux, des coupe-coupe, matraques et autres armes blanches.A l’issue de cette attaque, il y a eu deux blessés parmi les militants de Benno Book Yaakaar. Conduits au centre de santé Nabil Chaucair, ils ont reçu des soins avec des points de suture.Les populations de la commune de Patte d’oie sont témoins de ces actes barbares qu’elles condamnent fermement.La coalition dit non à l’intimidation et lance un appel à la non-violence tout en demandant aux militants et responsables de ne pas répondre à  la provocation.Espérant que justice sera faite avec les certificats médicaux délivrés par l’autorité sanitaire, la coalition BBY compte continuer sa marche victorieuse pour remporter au premier tour l’élection présidentielle du 24 février 2019.Communiqué BBY de Patte d’oie Builders

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post COMMUNIQUÉ DU PORTE PAROLE DU GOUVERNEMENT SUR PROPOS DE MAÎTRE ABDOULAYE WADE : «le Sénégal, Etat de droit, n’acceptera pas que ses lois et règlements soient bafoués ».
Next post Saint Valentin: Mbacké au tempo de la fête