add share buttons
October 27, 2021

PRÈS DE 3000 MORTS SUR NOS ROUTES ENTRE 2017 ET 2020

Read Time:1 Minute, 14 Second

Les routes sénégalaises tuent à un rythme effréné. Les chiffres donnés par le chef de la division sécurité routière de la Direction générale des transports routiers en sont une preuve patente. Ousmane Ly, puisque c’est de lui dont il s’agit, a annoncé que les accidents de la circulation ont causé environ 3000 morts au Sénégal, entre 2017 et 2020. Il a fait la révélation ce mercredi, lors d’un atelier de partage, de plaidoyer et de renforcement des capacités des autorités locales et administratives en matière de sécurité routière.

D’après M. Ly, malgré le développement et la qualité du réseau routier et autoroutiers, on constate au Sénégal, de plus en plus, dans nos routes, la recrudescence des accidents, dont un grand nombre occasionne des pertes en vies humaines. De son avis, ce bilan est exorbitant sur une population d’environ 17 millions d’habitants et dans un pays où le parc automobile avoisine à peine les 650 000 véhicules.

Poursuivant son argumentaire, il renseigne que rien qu’en 2020, un total de 877 décès liés aux accidents de la route ont été enregistrés. Ce, dit-il, malgré les mesures restrictives dans les transports à cause de la maladie du coronavirus. Comparé à 2019, les chiffres des accidents ont connu une hausse. « En 2019, on a enregistré 745 décès. Donc, en valeur relative, on a noté une hausse de 17% entre 2019 et 2020, malgré la pandémie », ajoute-t-il.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post APR : En route vers un “Mortal Kombat” pour la Mairie de Dakar?
Next post FACE A LA CRISE ENGENDREE PAR LA COVID-1 :Le FIDA aide les petits producteurs du Soudan du Sud à préserver leurs moyens d’existence