add share buttons
October 27, 2021

Passeports diplomatiques : L’énorme découverte de “fantômes” par la DIC

Read Time:1 Minute, 21 Second

Nouvelles révélations dans l’affaire du trafic de passeports diplomatiques, impliquant les deux députés de la majorité, Boubacar Biaye et Mamadou Sall.

La DIC, qui est en charge de l’enquête, a fait de nouvelles découvertes qui enfoncent davantage les mis en cause.

D’après Libération, les bénéficiaires des passeports diplomatiques sont des “fantômes” qui ont été présentés comme étant les enfants et l’épouse d’El Hadji Mamadou Sall.

Il s’agit d’Oumar Sall, né le 13/01/1999 à Salémata, Moussa Antoine Sall, né le 26/12/2014 à Kédougou, passeport diplomatique numéro 15SSo1743, Aïssatou Sall, née le 10/10/2001 à Kédougou, passeport diplomatique numéro 15SSo1446 et Sady Wagué, née le 13/04/ 1999 à Tianguetto, qui a aussi son passeport numéro 17DDo5595.

Ces derniers, qui n’ont aucune existence légale, ont bénéficié de ces passeports depuis 2018. Tous ont été présentés comme étant les enfants et l’épouse (Sady Wagué) du député Mamadou Sall qui a signé des autorisations parentales à ses «fils» pour quitter le pays.

Ce qui est cocasse dans cette affaire, Sady Wagué, «épouse» du député Mamadou Sall a le même âge qu’Oumar Sall présenté comme son «fils». Elle a aussi 2 ans de plus que sa “fille” Aïssatou Sall.

Les bénéficiaires de ces passeports diplomatiques sont inconnus de la base de données de la Direction de l’autonomisation du fichier (DAD) et de la Direction des Passeports.

Les copies des passeports diplomatiques ont été envoyées au ministère des Affaires étrangères pour authentification.

Il ressort des résultats que tous les documents et titres de voyage ont été délivrés par son bureau dédié.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Vol de conteneurs au port: Forte pression sur la justice, le dossier en instruction
Next post Sénégal : Un premier grand gazoduc à 131 milliards