add share buttons
October 27, 2021

Parcelles Assainies : Un tailleur viole puis engrosse la fille de “sa” restauratrice afin de…

Read Time:2 Minute, 19 Second

Parcelles Assainies, une affaire de mœurs défraie la chronique à l’unité 11. B. Sow, 21 ans, tailleur, est accusé de viols répétés sur S. Cissé, 16 ans. Déféré hier au parquet, il est poursuivi pour viol suivi de grossesse et détournement de mineure. Un de ses amis, F. Mb. Niang est, lui, poursuivi pour complicité dans cette affaire rocambolesque.


Reconstitution des faits
Entendue sur PV, la dame Gn. Faye, mère de la victime, restauratrice, a confié aux limiers de la Sûreté urbaine que sa fille l’aide dans ses activités quotidiennes. A l’en croire, c’est en servant quotidiennement des repas à ses clients, que cette dernière aurait été amenée de force par le sieur F. Mb. Niang chez le sieur B. Sow qui abusait sexuellement d’elle. C’est de ces rapports sexuels non consentis, que sa fille est tombée enceinte. D’ailleurs, des indiscrétions parvenues à Seneweb renseignent que S. Cissé a donné naissance à un petit garçon. Interrogée à son tour, la fille de 16 ans a pratiquement réitéré les propos de sa mère. Selon elle, le sieur F. Mb. Niang lui réclamait souvent de l’argent, et si elle ne lui en donnait pas, il l’amenait de force chez le sieur B. Sow qui, dit-elle, a abusé d’elle sexuellement. En réponse à la question sur son mutisme pendant tout ce temps, elle avance qu’elle avait peur de ses deux bourreaux qui ne cessaient de la menacer, mais surtout de la réaction de ses parents. Raisons pour lesquelles elle a caché sa grossesse pendant 06 mois.
B. Sow parle d’une relation amoureuse
Face aux enquêteurs de la Sûreté urbaine, B. Sow, domicilié à Grand-Médine, a commencé par admettre sa relation amoureuse avec la demoiselle S. Cissé. Selon ses dires, leurs relations ont débuté en 2014, suivies de visites fréquentes que lui faisait cette dernière. Il révèle qu’au début de leur liaison, la fille était âgée de 14 ans avant de faire savoir qu’il a entretenu avec elle des rapports charnels quand celle-ci a atteint la majorité. Revenant à la charge sur le viol qu’il aurait commis sur la demoiselle Cissé, il soutient que sa bien-aimée était consentante de toutes les relations intimes entretenues. Il affirme avoir engrossé S. Cissé afin que ses parents lui accordent sa main. Il dit avoir agi de connivence avec sa dulcinée.
Reconnaissant sans ambages avoir entretenu une relation amoureuse avec S. Cissé alors qu’il savait qu’elle était mineure, B. Sow est déféré ce 29 septembre au parquet pour viol suivi de grossesse et détournement de mineure. Le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance hors classe de Dakar décidera de son sort. Son ami  F. Mb. Niang, lui, est incriminé pour complicité.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Session 2021-2022 : L’assemblée nationale reprend service le jeudi 14 octobre…
Next post Cheikh Niass mort en détention : “L’accès à sa dépouille a été interdite à notre famille”