add share buttons
September 22, 2021

Parallèlement au Covid-19 : 600 femmes perdent la vie en la donnant au Sénégal

Parallèlement au Covid-19 et dans un concert de silence, 600 femmes perdraient la vie en la donnant depuis le début de l’épidémie du coronavirus dans le monde, alerte la présidente de l’Association nationale des sages-femmes d’Etat, Bigué Ba Mbodj. Elle souligne que la mortalité maternelle tue plus que le virus de Wuhan et réclame une part importante du fonds de riposte au Covid-19 au profit de la santé du couple mère-enfant. «Selon les chiffres, au Sénégal, nous perdons 4 femmes par jour et si on évalue depuis le début de cette pandémie, ce serait aux environs de 600 femmes qui seraient mortes des suites d’un accouchement», estime la sage-femme d’Etat en poste à l’Hôpital Aristide Le Dantec de Dakar.

A son avis, il est important qu’il y ait une discrimination positive en faveur de ces couches vulnérables de la population dans le contexte actuel. Mme Mbodj plaide aussi pour un recrutement massif de sages-femmes bien formées pour mieux lutter contre les décès maternels et néonatals.

Raymond Apéraw DIATTA 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Covid-19 : la féminisation de la pandémie inquiète les sages-femmes du Sénégal
Next post Programmation des marchés : Plus loin avec le préfet de Dakar, Alioune Badara Samb