Ouragans : l’est du Canada meurtri par le passage de Fiona, la Floride et Cuba attendent l’arrivée de Ian

Fiona a provoqué la mort de deux personnes sur la côte atlantique canadienne, dont une emportée par les flots. Une autre tempête, Ian, deviendra un ouragan « majeur » lundi soir ou mardi matin avant d’atteindre l’ouest de Cuba.

Les alertes à l’ouragan ont été levées, dimanche 25 septembre, au Canada, mais le passage de Fiona – désormais une tempête post-tropicale qui s’affaiblit en remontant vers le Nord – a laissé d’« immenses » dégâts sur la côte atlantique du pays, et a provoqué la mort de deux personnes, selon les autorités.

Dimanche après-midi, la province de l’Ile-du-Prince-Edouard a annoncé un décès, tandis que dans celle de Terre-Neuve les secours ont retrouvé flottant dans l’eau le corps d’une femme de 73 ans, emportée par les flots, samedi, pendant la tempête. La victime venait de la petite ville de Channel-Port-aux-Basques. Là, plus de vingt maisons ont été arrachées par l’océan en furie et deux cents résidents évacués, selon le maire, Brian Button. La victime s’était apparemment réfugiée dans sa cave lorsque les vagues ont tout envahi.

« Une zone de guerre », a dit le maire pour décrire sa ville. « Il faut nous donner un peu de temps. Nous ne pouvons pas revenir à la normale en un jour », a-t-il expliqué sur Facebook Live, alors que la localité porte les marques du passage de Fiona : amas de débris, barrières métalliques tordues par les gigantesques vagues…

Quelque 320 000 personnes restaient privées d’électricité dans cinq provinces, Fiona ayant fait tomber des arbres et arraché des toits. Des centaines d’employés travaillaient à rétablir le courant, tandis que l’armée aidait à dégager les routes. « Au bout du compte, ce sera la tempête qui aura causé le plus de dégâts que nous ayons jamais vus », a commenté Tim Houston, le premier ministre de l’une des provinces les plus touchées, la Nouvelle-Ecosse, sur la chaîne CBC News.

L’ouragan avait déjà fait au moins sept morts la semaine passée, dont quatre à Porto Rico, deux en République dominicaine et un en Guadeloupe.
 
Ian en approche

Alors que le Canada panse ses plaies, la Floride (Etats-Unis) et Cuba se préparent à l’arrivée de la tempête Ian. Elle devrait se transformer en ouragan lundi matin, et devenir un ouragan « majeur » lundi soir ou mardi matin avant d’atteindre l’ouest de Cuba, a d’ores et déjà averti le Centre national des ouragans américain (NHC).

L’organisme a émis une « alerte ouragan » pour plusieurs régions de Cuba (Isla de 

Previous post Krépin Diatta, un retour avec le Sénégal qui tombe à pic
Next post Moussa Niakhaté: « Impatient d’être en capacité physique pour honorer ma première sélection »