« Orientation sexuelle »: L’expression que MLD veut sortir du code de la presse

Mamadou Lamine Diallo, le Président du mouvement Tekki, veut que le code de la presse soit réformé.

Dans une correspondance adressée au Ministre de la Communication, le député a déclaré que « l’article 18 du code de la presse, en vigueur, interdit aux journalistes de rendre compte de faits relvant de l’orientation sexuelle des personnes. »

Or, dit-il, la loi au Sénégal punit les actes contre nature dans le code pénal. Il demande donc à l’Assemblée nationale de proposer au gouvernement de supprimer l’expression « orientations exuelle » de l’article 18 du code de la presse.

« Le peuple sénégalais  s’oppose à l’exécution de l’agenda gay et exige la criminalisation de l’homosexualité. Le gouvernement du Sénégal, qui veut naviguer à contre courant de cette volonté populaire, décide de bâillonner le peuple à travers l’article 18, pro LGBT du code de la presse », ajoute-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Des hommes armés enlèvent plus de 100 élèves dans le nord-ouest du Nigeria…
Next post Approvisionnement en eau potable : Macky Sall annonce l’inauguration imminente de KMS 3