add share buttons
September 18, 2021

Méconnaissable, une djihadiste britannique implore le pardon du Royaume-Uni: “J’ai commis une erreur”

Shamima Begum, une jeune Britannique qui était partie en 2015 rejoindre les rangs de l’État islamique en Syrie, espère désormais rentrer dans son pays d’origine. La jeune femme, qui se trouve actuellement dans un camp de réfugiés en Syrie, est apparue méconnaissable à la télévision britannique.
Shamima Begum est une djihadiste bien connue outre-Manche. En février 2015, elle avait rejoint l’Etat islamique en Syrie avec deux amies alors qu’elle avait à peine 15 ans. Les photos montrant les trois adolescentes avant d’embarquer pour la Turquie à l’aéroport de Londres Gatwick avaient fait le tour du monde à l’époque.
Après la défaite de l’organisation terroriste en 2019, Shamima Begum avait annoncé son désir de rentrer au Royaume-Uni. Elle était alors enceinte de son troisième enfant issu de son union avec un djihadiste néerlandais, avec qui elle s’était mariée peu après son arrivée à Raqqa. 


L’attentat de Manchester était “justifié”

Par ailleurs, Shamima Begum avait déclaré que l’attentat de Manchester, lors duquel 23 personnes avaient été tuées à la sortie d’un concert de la chanteuse Ariana Grande le 22 mai 2017, était “justifié” car les bombardements aériens menés par la coalition internationale en Syrie avaient également tué des civils. 

Un look occidental

Le ton est radicalement différent aujourd’hui. Shamima Begum est apparue à la télévision britannique habillée à l’occidentale. La jeune femme, 21 ans, a exprimé ses regrets et implore désormais le pardon de son ancien pays. En effet, Shamima Begum a été déchue de sa nationalité britannique en 2019.
“J’ai commis une erreur à un très jeune âge”, a-t-elle déclaré dans l’émission “Good Morning Britain.” “Je sais qu’il n’est pas facile de me pardonner car le peuple britannique a vécu dans la peur de l’Etat islamique et a perdu des êtres chers à cause de Daesh. Mais j’ai vécu la même chose en Syrie”, a-t-elle confié. 

Elle a affirmé qu’elle avait fait ses premières déclarations par peur et qu’elle n’était pas au courant des atrocités commises par l’EI au Royaume-Uni et dans le monde entier. Elle se serait rendue en Syrie alors qu’elle était adolescente, pensant qu’elle faisait “ce qu’il fallait en tant que musulmane” et qu’elle ne voulait pas “devenir une terroriste.”


Proposition à Boris Johnson

Shamima Begum, qui a très peu de chance de pouvoir rentrer un jour au Royaume-Uni, a également lancé un appel au Premier ministre britannique Boris Johnson, affirmant qu’elle pourrait l’aider dans sa lutte contre le terrorisme. 

7sur7.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Pratiques frauduleuses pour l’obtention de titres de voyage et de séjour: Faux documents, vrai trafic !
Next post Trafic présumé de passeports : Kilifeu envoyé en prison