Me Aïssata Tall : « Quand le juge rend sa décision, parfois c’est à la radio que je l’apprends »

L’affaire Ousmane Sonko était au cœur des débats ce dimanche à l’hémicycle où le ministre de la Justice était devant les députés. Face aux élus, Aïssata Tall Sall a réfutés les nombreuses critiques qui s’abattent sur la justice et les magistrats. Ci-dessous des passages saillants de ses réponses.

L’indépendance des juges

« Le Juge voyait sa carrière définie, son avancement ou sa rétrogradation décidés sans qu’il  n’ait la possibilité d’en discuter, encore moins de savoir ce qui va être décidé sur son sort. Aujourd’hui ce sont les mêmes juges qui décident de leur avancement, qui font leur propre discipline. »

Macky Sall et les magistrats

« Que fait le président de la République là-dedans ? Rien, absolument rien. C’est cela l’indépendance de la Justice. C’est dire aux Juges vous avez une affaire et vous jugerez selon la loi et selon votre conscience. C’est cela l’indépendance du Justice.

Les critiques de l’opposition

« Mais quelle est cette indépendance qui dit ‘‘si je gagne bravo, les juges c’est des héros, des patriotes, des indépendants.’’ Et quand vous perdez on les voue aux gémonies. C’est quoi cette justice à deux vitesses que vous voulez inculquer. Nous, nous respectons les juges y compris ceux-là qui nous déboutent comme nous respectons  ceux-là qui nous font gagner. »

Les décisions de Justice

« Moi Garde des sceaux, ministre de la Justice, je découvre les décisions de justice en même temps que vous. Quand le juge rend sa décision favorable ou défavorable, parfois c’est à la radio que je l’entends. Et vous dites que les magistrats ne sont pas indépendants ? Moi ministre de la Justice, je ne suis pas au courant des décisions qu’ils rendent. »

Previous post Mali : libération d’un religieux catholique allemand enlevé en 2022
Next post Pds : La caution de Karim Wade déposée dès ce lundi