add share buttons
June 19, 2021

Massacre de Boffa Bayotte: Le procès de René Capin Basséne et compagnies pourrait s’ouvrir d’ici deux mois

Les vingt-cinq détenus dans les liens de la prévention à la Maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor dans le cadre de l’enquête sur le massacre de Bayotte survenu le 06 janvier 2018 pourraient, selon nos sources dignes de foi, être jugés d’ici deux mois.

«Le présumé cerveau du massacre René Capin Basséne a même reçu le Procureur de la République dans sa cellule il y a 72 heures. A l’issu de cette visite, René Capin Basséne a rencontré le Juge d’instruction en charge qui lui a signifié que son procès et celui de ces compagnons pourrait avoir dans deux mois», a soutenu nos sources proches du dossier.

Pour rappel, dans le courant de la semaine du mois d’avril dernier,  ces vingt-cinq prisonniers avaient entamé le lundi 19 avril 21 une grève illimitée de la faim. Le journaliste, employé de l’ANRAC René Capin Basséne, le postier Omar Ampoi Bodian et leurs camarades exigeaient l’ouverture de leur procès juste et équitable qui devra les fixer sur leur sort.

Poursuivis pour quatre (4) chefs d’inculpation «association de malfaiteurs, assassinat, participation à un mouvement insurrectionnel et détention d’armes à feu sans autorisation», ces pensionnaires de la citadelle du silence sont retenus dans les liens de la prévention depuis plus de 03 ans. Ils exigent aussi que le recours émis par leur avocat soit vidé.

iGFM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Fusée chinoise : Une large partie des débris se sont désintégrés au-dessus de l’océan indien
Next post Weekend macabre à Ouakam: 4 corps retrouvés sans vie