add share buttons
November 30, 2021

Mamoudou Wane, sur la suppression de la ville de Dakar :‘’L’Etat n’a pas encore arrêté une décision définitive’’

Read Time:2 Minute, 15 Second

Le Premier adjoint au maire des Parcelles Assainies, informe que l’Etat du Sénégal n’a pas encore entériné la suppression de la ville de Dakar. Mamoudou Wane, responsable du Parti socialiste, souligne que sa formation politique va se donner sa position sur cette question.

La suppression de la ville de Dakar est dans l’air du temps. Agitée par l’Etat du Sénégal, cette question a refait surface lors de la cérémonie de remise de denrées de première nécessité aux populations des Parcelles Assainies de Dakar. Initiateur de cette cérémonie, Mamoudou Wane a été invité à s’exprimer sur la question. Et ce dernier de souligner que celle-ci ‘’n’a pas été discutée au sein de son parti’’. ‘’Le Parti socialiste aura à se prononcer sur cette question-là, d’autant plus que le parti socialiste a eu à occuper cette mairie là depuis 2009. Mais c’est sûr que le parti n’a pas encore arrêté de décision’’, informe le 1er adjoint au maire des Parcelles. Il souligne que la ‘’suppression de la ville de Dakar’’ ne fait pas l’objet de ‘’projet’’. ‘’Je ne voudrais peut-être trop vite me prononcer sur cette question-là qui, quand même, mérite réflexion parce que je pense que même l’Etat n’a pas encore arrêté une décision définitive à cette question-là. On en a parlé mais ce n’est pas encore posé sur la table’’, tient à préciser M. Wane.

Ce Conseiller municipal à la mairie de Dakar s’est également exprimé sur l’emploi des jeunes en disant qu’il constitue une ‘’problématique nationale’’. ‘’Je pense que c’est une problématique que nous avons comprise et que nous essayons de prendre en charge. Et nous allons, avec l’Etat, essayer de trouver des solutions pour apporter notre contribution. Vous savez qu’on parle de politique d’emploi locale. Et notre commune restera mobilisée dans un cadre global pour trouver des solutions pérennes’’, argumente-t-il.

Sur les denrées de premières nécessités offertes samedi dernier à des familles aux Parcelles Assainies, M. Wane dit avoir posé cet acte ‘’pour apporter son soutien’’ à des ‘’concitoyens’’ pour boucler le mois de ramadan et de pouvoir préparer, dans d’excellentes conditions, la fête de Korité surtout en cette période marquée par la pandémie du Covid-19. ‘’Ce geste vient à son heure. Ce sont des moments compliqués du Covid-19, mais aussi des difficultés de la vie quotidienne. Et donc, nous l’avons noté, nous l’avons senti. On pensait que c’était important de venir avec notre modeste contribution appuyer, soulager un peu nos frères et sœurs, nos mamans’’, fait savoir un des responsables du PS.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post SECURITE ALIMENTAIRE : Un financement de 17 milliards d’Usd
Next post Retour au Sénégal : Lamine Diack bloqué par des « formalités », sa défense confiante