« Mafia Kacc Kacc » : « L’État y travaille pour prendre les mesures qui s’imposent »

Dans l’affaire des médicaments saisis à la Patte d’oie, le tribunal a purement et simplement relaxé les trois prévenus. Leurs avocats jubilent.

Ils étaient poursuivis pour association de malfaiteurs, vente illicite de médicaments, mise en danger d’autrui, faux et usage de faux et blanchiment d’argent. Mais, ils ont tous été relaxés. Les chinois et sénégalais, qui avaient été arrêtés lors de la saisie des médicaments à la Patte d’oie, sont blanchis par la Justice.

«Le tribunal a tout simplement prononcé la relaxe des prévenus et ordonné la restitution de tous les biens saisis par  devers eux, à savoir  les produits ainsi qu’un titre foncier d’une valeur de 300 millions», a indiqué Me Aboubacry Barro, l’un de leurs avocats. «C’est une décision entièrement satisfactoire, le parquet avait requis une peine ferme de 4 ans», se réjouit la robe noire.

Pour mettre de l’ordre dans les réseaux sociaux, le ministre précise que l’État est en train d’ailleurs de travailler pour sa régulation car, « la virulence et la haine ne pourraient prospérer. Il appelle même, au-delà du rôle de l’État, l’opposition et tous les citoyens à s’impliquer dans la régulation.

Previous post Médicaments saisis à la Patte d’oie : Toutes les personnes impliquées relaxées !
Next post Mari battu, domestique agressée : La famille de la femme accusée réagit