add share buttons
November 27, 2021

Ma réponse à la Fédération des Miss de l’Afrique de l’Ouest. Par El Hadji Sène*

Read Time:4 Minute, 45 Second
  • Je n’ai aucun problème de vous parler ou vous envoyer un mail pour parler entre nous. Je ne vous demande rien du tout et chacun est libre de faire ce que bon lui semble. Après deux ans de dur travail , me voilà attaquer par je ne sais pas quoi parce que tout simplement nous avons envie d’organiser notre journée ouest-africaine dédiée aux premières dames et femmes leaders suivie de Miss Ecowas CEDEAO internationale. 
    Je pense que nous avons le droit si nous avons les moyens humains, financiers et matériels de faire. Nous ne sommes demandeurs de rien et notre souhait c’est de créer des espaces pour que la jeunesse ouest- africaine puisse développer ce qu’ils ont envie de faire. Notre objectif comme je l’ai souvent dit c’est de vouloir et pouvoir travailler la CEDEAO par la base, la CEDEAO des peuples.  
    Notre organisation est plutôt focalisée dans la journée par des conférences, des ateliers avec les femmes leaders, des minis salons du tourisme, de la culture et même voir commercial avec un african marketing surtout du côté du textile pour donner un coup de pousse à nos artisans et autres. 
    Le plan que nous proposons profite à nos États pour un autofinancement sans dépendre de personnes raison pour laquelle nous avions saisi toutes les autorités compétentes comme le Ministère du Tourisme, de la Culture, de la Jeunesse, de la Femme et de toute autre organisation féminine pour un partenariat solide pour pouvoir atteindre notre but.
    La Fédération nous parle de Miss nous parlons de journée de réflexion pour un bon départ pour toute une génération car, nous ne voulons pas être en retard avec le nouvel ordre mondial car l’Afrique est de trop dans détails. 
    Nous en tant que Comité Miss ECOWAS CEDEAO internationale notre objectif est de promouvoir bien sûre la culture ouest africaine mais aussi de permettre à tout un chacun de pouvoir développer son entreprise là où il est.
    Revenant aux articles qui commencent à paraître au Sénégal pour décribiliser notre évènement je sais ce qu’ils cherchent mais, l’opinion n’a qu’à être attentive. Ils parlent de faux et usage de faux comme si eux ils sont plus légaux que nous. J’ai vraiment réfléchi et j’interpelle l’opinion et de leur demander en quoi sur quelle base, sur quelle autorisation, sur quel décret vous êtes plus légaux que ces gens- là.  
    En maîtrisant ce que je fais, le droit me donne la légitimité de me lever demain avec deux amis de former une association de fait pour dire que nous allons organiser miss Sénégal Originale Dembou Ak Teye comme les gens sont libres de venir dire devant tout le monde que Miss Sénégal est devenue Miss Sénégal /Nouvelle Vision.
    Vous poussez trop loin et je vous dis que ça vaut pas la peine encore une fois de plus. Il faut croire en Dieu. Vous n’êtes pas plus légaux que moi et vous ne faites pas mieux que moi. Comment avez-vous formé votre fédération ? Un système de coptage est- il plus légal que des personnes qui se sont portés volontaires pour former une association de fait et vous vous permettez de me salir comme si j’étais un imbécile. Je veux que tout ça s’arrête au plus vite. 
    Aujourd’hui, tous vos comités dans votre fédération ont laissé vos Miss en rade y a aucun comité d’un pays qui n’est pas en désaccord avec sa Miss et pour le Sénégal ce n’est ni la Miss ni la deuxième ni la troisième mais un casting en ligne pour désigner la candidate qui va représenter le Sénégal en Miss monde. Pire, une fille du nom de Fatoumata Diop qui a été choisie par mon Comité à Dakar sur casting voir les images sur le net et qui est d’ailleurs sous contrat avec nous est envoyée d’une manière illégale à Miss Univers.
    En Guinée d’où mon ami Dioumassi m’a expliqué, vous devez fouiller là-bas aussi pour voir s’il n’y a pas de problème, au Niger la miss est en désaccord avec son président. Je vous conseille de mettre votre structure au propre en essayant d’imposer vos présidentes et présidents de respecter leur promesse avec les miss au lieu de trop penser à comment gagner de l’argent sur le dos des filles. Je ne recule sur rien et je suis plus que déterminé encore à casser votre bande qui ne profite qu’à vous.
    Je rassure mes amis, nos partenaires que ces articles ne sont rien d’autres que la guerre guerre entre africains mais, il y a personne qui va en profiter si ce n’est que des regrets.  
    Concernant l’organisation d’élections Miss, les experts mécontent : quelle structure étatique vous a donnés et reconnus comités ou fédération légaux pour que vous puissiez me taxer de faux et usage de faux ?
    On fera comme vous en répondant exactement et dévoilant pour vous montrer que nous sommes tous dans vos pays respectifs et savons ce que vous faites. Monsieur le Président de cette fédération vous connaissez notre ami Koffi Issidor pour quoi vous n’osez pas l’attaquer en Côte d’Ivoire. Pour les autres pays nos amis sont là et vous attendent de pied ferme et nous ne cherchons aucune aide ou soutien car y a rien qui lie leur organisation et la notre. Nous avons aussi le droit de dire que nous allons pas toucher les miss nationales comme ils disent de 1) pour éviter le télescopage entre les programmes et de 2) les chantages. Y a aucune loi à ma connaissance qui peut nous dire que que vous fédération vous êtes légitimes pour représenter la cedeao dans l’organisation de Miss.??,
    Bien à vous
    *El Hadji Sène,Président de Carnavals des Cultures ASBLGSM : 0032 484 161 556
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Brexit: vers un apaisement entre l’UE et Londres sur l’Irlande du Nord?
Next post Dernière minute… Guy Marius Sagna libre