add share buttons
September 26, 2021

LYON : La métropole s’engale à ne plus financer les énergies fossiles

Read Time:1 Minute, 40 Second

Reçus le vendredi par David Kimelfeld, les organisateurs de la marche pour le climat à Lyon ont de bonnes nouvelles pour l’environnement. Le président de la Métropole s’associe au vœu de sortie des énergies fossiles des investissements de la collectivité et a demandé la participation de citoyens à l’écriture du Plan Climat Energie Territorial 2020-2030 afin “d’aller plus loin face à l’accélération du changement climatique”.
Les organisateurs de la marche pour le climat à Lyon sont venus avec des demandes concrètes sur la table. Ils n’ont pas été déçus. L’une des mesures phares, “pas un euro de plus pour les énergies fossiles”, a été entendu. Un vœu qui ne devrait pas en rester au stade de la déclaration d’intention à en croire le discours tenu aux différents représentants par le président de la Métropole, David Kimelfeld. Mais avant, un bilan doit être fait pour savoir à quel point les financements de la Métropole sont liés aux énergies fossiles. En clair, le président de la Métropole s’est engagé à faire un travail permettant d’en prendre la mesure avant de passer à un vote. La Métropole ne finance pas directement les énergies fossiles, mais peut détenir des actions qui y sont liées dans le cadre de ses investissements.
Aller plus loin sur le plan Climat 2020-2030
Si les représentants ont regretté que le plan Oxygène ne soit plus ambitieux et plus contraignant au regard des enjeux de pollution de l’air, pas question d’y toucher pour l’heure. En revanche, le président de la Métropole a pris une autre initiative. “Spontanément, il a dit qu’il souhaitait que les citoyens participent à l’écriture du Plan Climat Energie Territorial 2020-2030”, témoigne le représentant de la Coalition Climat Rhône. Une demande particulièrement bien accueillie par Bruno Charles, le vice-président en charge du développement durable. La rédaction d’un plan “plus ambitieux pour aller plus loin face à l’accélération du changement climatique” a été convenue, notamment pour dessiner la trajectoire de réduction des émissions de Co2
Source : LYONCAPITALE.FR

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post JOURNEE MONDIALE DE LA COUCHE D’OZONE : Les acteurs du secteur froid se mobilisent pour l’élimination du fléau
Next post GESTION DE L’ENVIRONNEMENT EN AFRIQUE : La CMAE mise sur la 1ere plateforme de partenariat pour l’Environnement en Afrique