add share buttons
October 26, 2021

LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION : L’AFR100 débarque au Sénégal

Read Time:2 Minute, 33 Second

L’AFR100 (Initiative pour la restauration des paysages forestiers africains) est un effort mené au plan national, dont l’objectif est de restaurer 100 millions d’hectares de paysages déboisés et dégradés en Afrique d’ici 2030. L’AFR100 s’engage à accélérer la restauration pour améliorer la sécurité alimentaire, augmenter la résilience et l’atténuation face aux changements climatiques et lutter contre la pauvreté en zone rurale.

Ainsi, l’AFR100 compte impliquer tous les pays membres dans la recherche de solutions durables pour atteindre son objectif de restaurer les terres. C’est dans cette dynamique que le Sénégal accueille du 20 au 26  septembre les experts de l’environnement qui vont prendre en compte les besoins du pays pour les restaurations de ces terres. A l’occasion, la délégation sénégalaise pourra partager et recueillir les expériences de ces pairs.

L’objectif général de l’atelier est de déployer la collecte de données dans tous les pays partenaires africains (ensemble de données précises et complètes sur l’état des activités de mise en œuvre de l’AFR100, analysées et publiées) et de définir des indicateurs quantifiables à utiliser par les parties prenantes de l’AFR100 ; assurer la compatibilité des résultats sur l’état de la mise en œuvre de la RPF dans les pays membres.

Pour rappel : L’AFR100 répond au mandat de l’Union africaine consistant à restaurer 100 millions d’hectares de terres dégradées d’ici 2030, conformément à la déclaration politique approuvée par l’Union africaine en octobre 2015 pour la création de l’Initiative africaine pour des paysages résilients (Africa Resilient Landscapes Initiative, ARLI). Elle complète le Plan d’action pour les paysages africains (African Landscapes Action Plan, ALAP) et le programme plus large de l’Union africaine pour le changement climatique, la biodiversité et la dégradation des terres (Climate Change, Biodiversity and Land Degradation, LDBA). L’AFR100 contribue à la réalisation des engagements nationaux de restauration et de développement durable pris par le Défi de Bonn et la Déclaration de New York sur les forêts, parmi bien d’autres objectifs. L’initiative contribue aussi directement aux Objectifs de développement durable (ODD) et à l’Accord de Paris sur le climat. Elle s’appuie sur l’expérience et les résultats du partenariat TerrAfrica et des efforts correspondants de restauration de paysages.

Le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Agence du NEPAD), le World Resources Institute (WRI), le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et la Banque mondiale ont lancé l’initiative et créé une « plateforme de mise en œuvre » qui offre une assistance technique et facilite le financement pour les pays partenaires. L’AFR100 en est à sa phase initiale et est en train d’édifier et de renforcer le partenariat afin de réunir des ressources supplémentaires pour faire passer à l’échelle supérieure les pratiques satisfaisantes en matière de restauration des paysages forestiers ciblés dans les pays africains participants.

D’autre part, une projection d’un film documentaire sur la désertification est prévue ce soir.

Paule Kadja TRAORE

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Ucad : La rentrée reportée au 18 octobre
Next post Magal 2021- Concours “Berndé”: Promobile gâte ses clients…