L’Union européenne veut renforcer la confiance avec les États-Unis

La conversation très attendue entre Emmanuel Macron et Joe Biden a débouché sur un communiqué commun très conciliant. Une semaine après l’annonce fracassante de l’alliance tripartite Aukus entre l’Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis, les présidents français et américain ont renoué le dialogue et le résultat laisse augurer une coopération renforcée. Cette coopération doit concerner aussi l’Union européenne, évoquée à plusieurs reprises dans la déclaration commune, selon le chef de sa diplomatie, Josep Borrell.
Après l’entretien des présidents français et américain, Josep Borrell a rencontré le secrétaire d’État, Antony Blinken. L’occasion pour le chef de la diplomatie européenne d’enfoncer le clou et de faire passer un message identique à celui de la France. « Il faut travailler à renforcer la confiance transatlantique », affirme Josep Borrell, en écho au communiqué des deux présidents.
Selon eux, l’engagement de la France et de l’Union européenne dans la région Indo-Pacifique revêt une importance stratégique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Chili: la campagne présidentielle démarre avec un premier débat
Next post MAGAL – les salaires payés ce jeudi, les pensions disponibles depuis hier