Locales 2022, Palla Samb entre Paranoïa et anxiété ?

Depuis le début des opérations de révision des listes électorales, la commune de Fann Point E Amitié est le théâtre d’un affrontement impitoyable entre le Maire de Fann Point E et ses alliés Palla Samba et Benno Bokk Yaakar.Le Maire sortant et ses alliés ont fait plusieurs sorties médiatiques pour accuser BENNO BOKK YAKKAR de procéder à des transferts d’électeurs. Ce que réfute le responsable de la cojer de la Commune Lamine Marone.Selon lui Palla Samb et ses alliés développent une anxiété aiguë due à Benno Bokk Yakkar. Il poursuit, Il rameute toute la République juste parce qu’il y a eu 3 % de primo-votants en plus et 2 % de changements d’adresse.Pour étayer ses propos, il affirme qu’1 mois après le début des opérations de révision des listes électorales, celles-ci n’ont concernées que 821 personnes dont 332 concernent des changements d’adresse soit 40 % des opérations et 489 pour les nouvelles inscriptions soit 60%. Donc l’inscription des primo- votants est beaucoup plus importante que les changements d’adresse ( vulgairement appelés transferts).Aussi il faut noter que sur un fichier électoral communal de 16.000 électeurs à la présidentielle de 2019, la révision n’a évolué en 1 mois que de 5,13 %. Donc rien de plus normal pour une commune urbaine comme Fann-Point E.Selon toujours Lamine Marone, On est loin de manœuvres gigantesques de 2017 avant les législatives du Maire sortant Palla Samb.En outre Marone reproche à Palla Samb de semer la terreur chez les délégués de quartiers et les officiers d’état civil. A cet effet, il vient de relever de ses fonctions l’officier d’état civil du centre secondaire de Fann en faisant assurer soninterim par une de ses militantes connue et assumée.Pour lui, ce qui perturbe le Maire ce sont les activités des équipes de Benno dans la commune. En effet, tous les après-midi, les équipes de Benno Bokk Yakkar effectuent des portes à portes dans les différents quartiers notamment dans celui de zone B ballon où habite le Maire Palla Samb avec beaucoup d’interpellations des populations sur le bilan du Maire après 7 ans de magistrature et un peu plus de 10 milliards de budget voté.
Pour clôturer son propos, il a indiqué que « toute cette paranoïa et cette anxiété sont signe de fin de règne pour Palla Samb.
Les échanges musclés entre les deux coalitions présagent d’une campagne épique en janvier 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post What exactly is Good Partner?
Next post Horreur à Touba : 05 corps sans vie repêchés dans les eaux pluviales en 48 heures