add share buttons
October 19, 2021

LITIGE FONCIER A DOUCAR : Guy Marius interpelle macky sall et demande l’arrestation des prédateurs fonciers

Read Time:1 Minute, 42 Second

Y en a marre, Frapp France Dégage et le collectif des habitants de Dougar ont, ce mardi, organisé une conférence de presse pour se prononcer sur le litige foncier qui couve cette zone depuis quelques temps. Porte-parole du jour, Guy Marius Sagna a alerté sur les dangers qui guettent le Sénégal à cause des litiges fonciers qui sont devenus monnaie courante à l’intérieur du pays.

Selon le coordonnateur de Frapp France Dégage, « les bandits » fonciers doivent être arrêtés si on ne veut pas que le pays bascule dans le chaos. « Nous avons été surpris, choqué et scandalisé d’apprendre que la DESCOS a mobilisé des gendarmes qui sont allés nuitamment entrés dans les maisons des habitants de Dougar en fracassant les portes, en démolissant les fenêtres jusqu’à en arrêter 34 personne », a dénoncé Guy Marius Sagna qui dénonce, avec vigueur, cette violence excessive inutile contre des personnes qui, d’après lui, ont juste commis le crime de réclamer leurs terres.

« On a voulu les déshabiller pour habiller des sénégalais et ils ont dit non. Et ce qu’ils défendent est légitime », a fait savoir Guy Marius Sagna qui indique le président comme étant le principal responsable de la situation qui prévaut à Dougar. Parce que, explique Guy Marius Sagna : « Il lui incombe de prendre des décrets pour délimiter les zones où les investissements doivent se faire ». De l’avis de Guy Marius Sagna, si on y prend garde, les problèmes fonciers vont aboutir à des conflits inter-ethniques.

« Le problème du foncier est une bombe qui, si elle explose, va détruire tout le Sénégal. Les bandits fonciers, de quelque bord qu’ils puissent être, doivent être arrêtés », insiste Guy Marius Sagna. Il faut rappeler que les populations de Dougar réclament à la société Peacock-Investissement 159 ha de terres qu’elle leur aurait spoliés. Ces terres concernent deux titres fonciers de 73 ha et 86 ha. Ce, alors qu’elles appartenaient à des personnes bien identifiées.

Emedia.sn

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post ATTAQUES DE ABDOU MBOW ET DES CADRES DE L’APR Pr Bathily, la nouvelle cible des apéristes
Next post Lutte contre la Covid-19: Le Sénégal reçoit un nouveau don de 300000 doses de Sinopharm