LES VARIANTS INDIEN ET SUD AFRICAIN DU COVID DÉCOUVERTS AU SENEGAL : L’Institut Pasteur alerte

Dans le cadre de la surveillance des variants de la COVID-19, l’Institut Pasteur de Dakar (IPD), a réalisé un échantillonnage sur les voyageurs sortants pour la période allant d’avril à mai 2021. Sur un total de 275 échantillons analysés, le variant nigérian a été trouvé dans la majorité des prélèvements (96 cas, soit 35%) suivi du variant britannique (variant Alpha) avec 63 cas (23%). Un nouveau cas de variant sud-africain (variant Beta) a été détecté. Les analyses ont aussi permis d’identifier le variant indien (variant Delta) chez deux cas de voyageurs étrangers. De plus 10 autres lignées du virus ont été identifiées pendant cette période chez cette cible. Désigné par l’Organisation Mondiale de la Santé et Africa CDC comme laboratoire de référence pour la surveillance génomique du virus de la COVID-19, L’Institut Pasteur de Dakar poursuivra le séquençage pour les échantillons collectés dans les différentes cibles (cas suspect et voyageurs) pour une meilleure visibilité des variations du virus. Dans un contexte de circulation des variantes et des effets que cela pourrait entrainer pour la gestion de la pandémie, nous exhortons les populations au respect strict des mesures barrières.

lemandat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post DEMISSION DE LA COORDINATION DE L’AFP D’AMÉRIQUE DU NORD : L’Afp apporte des éléments de réponse
Next post Sa candidature, son absence à l’accueil de Macky… Marie Teuw dit ses vérités