add share buttons
June 23, 2021

Le Dr Salah Hakimi enseigne à l’Université d’Alger où il est également avocat auprès du Grand Tribunal de l’Assemblée Nationale. Il fait des propositions pour éviter la radicalisation des jeunes musulmans:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Cultiver la divergence pour éviter le radicalisme des jeunes musulmans
Next post Au dernier jour de la COP 24 en Pologne, la pression s’accroît sur les négociateurs