La série de saccages des écoles continue : Après Hann, les élèves de Sindia brûlent la salle des profs

Alors que l’émotion suscitée par l’acte inacceptable des élèves du Cem de Hann n’est pas retombée, leurs camarades de Sindia Dame Mbodj ont saccagé la salle des profs de leur lycée. Ils ont mis le feu et détruit beaucoup de documents pédagogiques.

Réagissant à ces actes de vandalisme, le secrétaire national du Cusems/Authentique, Dame Mbodj, recommande « l’accroissement du pouvoir de contrôle, de décision et de sanction des comités de gestion ».
Selon le syndicaliste, les conseils de gestion des établissements « doivent être dotés de pouvoir d’exclusion définitive, en cas de faute grave, comme ce qui s’est passé au Cem Hann, pour instaurer la discipline ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Comité de suivi Force-Covid : Après la remise du rapport final de 213 pages, une évaluation citoyenne et un film documentaire prévus
Next post Thiès : Un élève du lycée de Sangué violente son professeur et l’envoie aux urgences