add share buttons
June 22, 2021

JOURNEE INTERNATIONALE DES MIGRANTS : ZACCARIA SAMBAKHE, DIRECTEUR DE L’ONG ACTION AID « La migration est un droit »

A l’instar des autres pays du monde, le Sénégal a célébré, ce 18 décembre la journée internationale des migrants. Occasion saisie par le Directeur de l’Ong Action Aid Zaccaria Samkhe pour revenir sur les conventions signées par les Etats pour faire de la migration un droit  pour les citoyens du monde. « Aujourd’hui, nous sommes tous d’accord que la migration est un droit. D’abord au niveau international, nous avons des textes comme la convention internationale des droits de l’homme et des peuples qui le garantissent en son article 13, au niveau africain nous avons la charte africaine des droits de l’homme  et des peuples qui garantit le droit à la migration » informe de directeur de l’Ong Action Aid.  Selon lui, sur le plan juridique, il n’y a pas de problème c’est dans les attitudes et les pratiques qu’il y’a problème parce que les pays surtout de transit  ou de destination. Cependant, nous avons constaté que : les migrants  qui ont pris une voie dangereuse que l’on appelle migration irrégulière sont considérés comme des gens qui n’ont pas de droits, tout simplement parce qu’ils ont pris des voies risqués comme la mer ou la terre.  Aussi, pour mettre un terme à ce calvaire,  nous appelons les Etats à respecter leurs engagements parce que l’on ne peut pas faire deux poids, deux mesures. « Nous avons mis en place les 3R le respect des droits, la résilience et la redistribution  il faut que les pays d’accueil puissent créer les conditions pour leur régularisation ou leur reconnaissance pour réduire leur vulnérabilité, permettre aussi aux femmes de se protéger  parce que la migration se féminise davantage » déclare M. Samkhe.  Avant d’ajouter ; « Nous remarquons qu’aussi bien les jeunes, les personnes âgées que les femmes qui migrent font face à d’énormes difficultés comme la stigmatisation, le rejet et parfois de xénophobie et de racisme donc si l’on ne garantie pas la protection de ces populations, ils seront exposés ».  

D’autre part, Directeur de l’Ong Action Aid Zaccaria Samkhe a précisé que  des études ont montré que 80% des migrants migrent au niveau des pays africains autrement dit c’est moins de 15% qui migrent à l’Extérieur. Ceux qui migrent à l’Extérieur vont vers le moyen Orient. En guise de conclusions, M. Samkhe a invité  les Etats et la communauté internationale à accorder beaucoup plus d’importance aux droits de l’homme parce que c’est le respect des droits de l’homme qui permettra de garantir des conditions favorables pour une migration digne, sûre et coordonnée.

Abenatv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Investiture en Guinée : Ces chefs d’Etats zappés par Condé
Next post GESTION DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT ; La POSCEAS milite pour l’amélioration du cadre réglementaire