add share buttons
September 17, 2021

HOMMAGE A SAMBA DIABARE SAMB: Par Abdoulaye Diop, ministre de la Culture et de la Communication.

Il est de ces êtres dont l’aura morale et spirituelle que leur a confèrèe le Tout Puissant est si immense que nous en venons tout naturellement à croire qu’ils resteront toujours avec nous, qu’ils ne nous infligeront jamais la douleur incommensurable de leur disparition.

Elevé à la dignité de Trésor humain vivant de l’UNESCO en 2006, célébré à toutes les occasions chez lui,Samba Diabaré Samb était de ceux-là.

Virtuose inimitable du xalam, il avait su magnifiquement dompter cet instrument de notre patrimoine musical traditionnel pour en faire son ami et en extraire les notes qui galvanisaientde grands hommes et chantaient de hauts faits donnés comme repères historiques de la construction de l’identité nationale.

Les artistes n’existant qu’à travers leurs œuvres qui les rattachent à l’immortalité lorsqu’ils sont pétris de talent, El Hadji Samba Diabaré Samb était vraiment un artiste.

En compilant ses œuvres dans un album historique en 2017, le Ministère de la Culture et de la Communication a voulu contribuer à maintenir impérissable le souvenir du maîtreEl Hadji Samba Diabaré Samb, mémoire de notre trajectoire.

A sa famille biologique, aux communicateurs traditionnels, à toute la communauté artistique et à la nation tout entière,je présente, au nom de Monsieur le Président de la République, mes condoléances les plus émues.

Que le Tout Puissant lui accorde un repos éternel et bien mérité dans son Royaume Céleste .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Infertilité dans le couple : 40% des causes sont d’origine masculine
Next post Pipeline de la Sar /Départ de feu : Le maire de Dalifort accuse l’Onas