Grande coalition de l’opposition: Jotna et Crd alertent!

Au moment où l’opposition est secouée par les discordances dans la formation d’une grande coalition, les Leaders du Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) et de  la Coalition JOTNA montent au créneau pour alerter.

«La Conférence des Leaders invite tous les acteurs engagés pour le changement à l’humilité́ et à la lucidité́ pour percevoir que divisés, les adversaires de la Coalition du pouvoir prennent le risque pour notre pays de perdre les élections et donc, de prolonger les souffrances des populations sénégalaises», indiquent-ils dans un communiqué de presse parvenu à Abenatv.

Mamadou Lamine Diallo et Cie réaffirment leur totale disponibilité à poursuivre les initiatives et les efforts nécessaires pour aboutir à la construction d’une «grande coalition de l’opposition ouverte à tous: partis politiques, mouvements politiques, organisations de société́ civile, personnalités indépendantes dépositaires d’enjeux communautaires». Car ils demeurent convaincus que c’est dans l’unité́ la plus large qu’il sera possible de battre les candidats du pouvoir.

Sur les inondations, ils expriment leur solidarité aux sinistrés et exigent du gouvernement une prompte intervention pour les sortir des eaux. Ils s’offusquent de «l’arrêt de la recherche de solutions structurelles aux problèmes d’inondations récurrentes par l’abandon du plan décennal de lutte contre les inondations, et d’autre part de l’inefficacité́ des milliards qui auraient pu être dépensés à ce titre.»

Sur la caution, fixée à 15 millions pour les futures joutes électorales, la Conférence des leaders exhorte le Ministre de l’intérieur à «éviter d’imposer à la classe politique une caution censitaire qui ne permettrait qu’aux seuls riches de participer aux élections» en y excluant les autres qui pourraient pourtant proposer de meilleurs projets et offres politiques ou citoyennes pour les populations. 

Previous post Salaires au Sénégal: le grand paradoxe… (1erT)
Next post Alexia Kanté : Qui est cette femme que DJ Arafat avait battu et accusé d’infidélité