add share buttons
September 17, 2021

GESTION DES RISQUES CLIMATIQUES: Acclimatise building climate resilience à la rescousse des Etats africains

Le changement climatique expose les économies, les sociétés et les écosystèmes à de graves risques de natures très diverses. Ces risques comprennent les dommages causés aux infrastructures côtières, l’évolution des maladies infectieuses ou encore la dégradation de la sécurité alimentaire. Dans cette interview accordée à Abena Tv en marge de Cop25 à Madrid, ce mercredi, la consultante de Acclimatise building climate resilience, Maribel Hernandez sur l’importance de prioriser les interventions sur les risques climatiques en Afrique de l’ouest.

Abenatv : Quel est le rôle d’Acclimatise building climate resilience dans la gestion des risques climatiques en Afrique de l’ouest ?

Maribel Hernandez Pour réduire ces risques, il est nécessaire de prendre des mesures visant à limiter fortement les émissions de gaz à effet de serre (atténuation) tout en adoptant des mesures pour renforcer la résilience aux effets du changement climatique (adaptation). Notre structure aide les pays à se préparer aux conséquences du changement climatique en menant des analyses impartiales, en dispensant des conseils sur les actions à mener et en encourageant le partage d’expériences entre le secteur public et le secteur privé.

 

Quels sont les mécanismes que les pays de l’Afrique de l’ouest doivent mettre en œuvre pour réduire les catastrophes climatiques?

 

L’Afrique de l’Ouest vise à participer à l’effort régional ouest-africain de mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat. Pour cela, nous les accompagnons dans notamment le renforcement de capacités des institutions régionales de l’Afrique de l’Ouest, mais aussi l’émergence de solutions de terrains innovantes pour renforcer la résilience climatique des acteurs agricoles et ruraux.

Par quel créneau passez-vous  pour les conscientiser sur les risques climatiques?

Notre créneau est la formation qui est basé sur cinq problématiques: Quelles mesures d’adaptation transfrontalières pourraient être mises en œuvre afin de renforcer l’intercommunalité transfrontalière et la résilience aux risques climatiques ? Quelles sont les sources de financement international consacré à l’adaptation au changement climatique à la disposition des autorités locales en Afrique de l’Ouest ? Quelles sont les solutions juridiques et de gouvernance qui permettraient aux communautés de mener et de financer des projets transfrontaliers ? Comment encourager les autorités locales à mettre en place des cadres juridiques adéquats avec l’État pour les coopérations transfrontalières ? Nous les accompagnons également dans l’octroi de financement climat.

Abenatv

One thought on “GESTION DES RISQUES CLIMATIQUES: Acclimatise building climate resilience à la rescousse des Etats africains

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post COP 25/ AGRICULTURE : LA CEDEAO MET SUR LA TABLE AFRICAINE UNE NOUVELLE INITIATIVE
Next post COP 25/ OUSSEYNOU KASSE DIRECTEUR EXECUTIF DE L’AUTORITE NATIONALE DE BIOSECURITE : “La biodiversite est d’un apport fundamental pour la gestion des changements climatiques”