add share buttons
October 19, 2021

GESTION DES PRODUITS CHIMIQUE : Le Sénégal met en place un observatoire intégré santé environnement

Read Time:1 Minute, 37 Second

Le conseiller technique du ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Diatou Diaw Niane a ouvert, ce lundi, les travaux d’un atelier sur le lancement du projet gestion des produits chimiques, intitulé «Observation intégré santé-environnement et renforcement du cadre juridique et institutionnel pour la gestion saine des produits chimiques et déchets dangereux en Afrique».
Organisé en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (Oms) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (Onu-E), organisme d’exécution du projet, ledit atelier, qui se tient sur deux jours, a pour but de mettre en place un observatoire intégré santé-environnement (Chemobs).
Ce projet du domaine multisectoriel, a pour objectif général de « contribuer à l’amélioration de la protection de la santé et de l’environnement à travers le renforcement des institutions nationales, l’élaboration de plans d’actions et la mise en œuvre des interventions prioritaires en matière de gestion des produits chimiques et des déchets », a indiqué le représentant de l’OMS. Subventionné par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM), à hauteur de 10.5 millions de dollars soit plus de 5 milliards de francs CFA, le projet Chemobs sera mis en œuvre dans neuf pays d’Afrique sur 5 ans.
Pour le responsable Centre national antipoison, Mamadou Fall, il est urgent de mettre en place l’observatoire, car il va permettre d’analyser, de contrôler pour ainsi aider les usagers et l’Etat à adopter une meilleure gestion des produits chimiques. «Ces produits sont indispensables à notre vie mais, mais leurs utilisations abusifs peut nuire à la santé humaine, animale et la nature » dit-il.

Pour rappel, le lancement de ce projet Chemobs est en effet, la mise en œuvre concrète de la Déclaration de Libreville sur la santé et l’environnement, produit de la première conférence des ministres africains en charge de la Santé et de l’Environnement, tenue à Libreville en 2008..
Paule Kadja TRAORE

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post TABASKI 2018: Doudou Fall avertit “le prix du mouton sera élevé”
Next post PLUS VALUE Reçoit Fou Malade ; La vie d’un artiste ne se limite pas à la musique…