add share buttons
October 26, 2021

GESTION DE BABA NDIAYE AU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE KAOLACK: “Un bilan positif caché par le silence de l’homme”

Read Time:3 Minute, 16 Second

Cher grand frère Baba Ndiaye,
Fils de mon père feu Madiaw Ndiaye qui était l’ami de mon père feu Badara Diagne.  Qu’Allah accueille ces deux hommes inséparables de leur vivant dans son paradis céleste.

Bap’s,
Je peux me permettre de vous adresser de la sorte car, ce qui me lie avec vous a devancé votre fonction de président du conseil départemental de Kaolack. Nos relations datent de l’époque des rues sablonneuses du grand quartier des Abattoirs Ndiolloféne. Une période où vous me teniez par la main pour m’amener au Dara Ibra Ndiaye/Oustaz Top (Paix à son âme). Abattoirs Ndiolloféne, Je me rappelle !

Un certain Médoune Sarr, Badiya Mbaye, Grand Banné (Paix à son âme), vous et tous ces grands frères et aînés qui sont toujours dans ma mémoire m’accompagniez audit Dara que fréquentait un certain Modou Ndiaye Rakhma : nous sommes dans les décennies 70 et 80. Avec le temps, certes les noms m’échappent, mais les souvenirs sont toujours présents. Mes respects chers grands frères !
Baba, nous sommes à quelques semaines des élections locales et partout dans le pays, c’est la guerre des mots. Vous êtes l’un des rares élus locaux qu’on n’entend jamais à travers les radios, ni les télévisions en cette période. Pourtant, rien ne vous empêche de le faire. Mais vous connaissant, certainement vous dites dans votre fort intérieur «LE TEMPS DU TRAVAIL N’EST PAS CELUI DU BAVARDAGE ET QU’ON N’EST PAS ENCORE A’ LA PERIODE DE LA CAMPAGNE ELECTORALE».
Baba, qu’on vous aime ou qu’on ne vous aime pas, vous avez un bilan extrêmement positif qui vous permet de demander si vous le voulez bien un 2nd mandat à la tête du conseil départemental de Kaolack. Vos réalisations depuis que vous êtes à la tête du département sont là et elles sont visibles, palpables et concrètes. Il me sera très difficile de les citer une par une mais, ceux qui ont des yeux et qui voient, reconnaissent ce que vous avez fait dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’équipement des établissements scolaires, du social, du cadre de vie … Votre seul défaut c’est le fait de ne pas parler souvent de vos nombreuses réalisations et c’est comme ça qu’on vous aime. Le travail et le bavardage ne peuvent pas faire bon ménage. Votre maîtrise parfaite des affaires de la cité et votre courage dans les prises de décisions ont fini de convaincre vos nombreux détracteurs de jadis qui à vos débuts voyaient en vous un homme incapable de mener les destinées de notre département à bon port. Vous êtes l’un des rares politiciens de la région qui ne sont pas souvent attaqués. Je n’ai jamais entendu aussi quelqu’un dire du mal sur votre personne depuis que vous êtes là. 

Simple, respectueux, humble, sympa et très positif, vous vous déplacez à Kaolack sans Bodyguard. Ce qu’aucun leader du Saloum n’ose faire et les escortes vous gênent. Cela veut dire que vous n’avez pas peur de là où vous habitez.
De nos jours à Kaolack, tout le monde parle mais vous, vous avez opté pour le silence. C’est normal parce-que quand on a un bilan positif, on n’a pas besoin de crier de gauche à droite, comme le dit un proverbe Wolof : «LA DISPUTE AUTOUR DU PUITS CONCERNE CEUX QUI N’ONT PAS DE SEAU POUR PUISER». De nos jours, tout le monde parle à Kaolack mais, nous nous connaissons tous.
Baba, pour ces prochaines locales Inch Allah, je voudrais vous dire que vous serez mon candidat pour la présidence du conseil départemental de Kaolack !

Vive le changement à la mairie de Kaolack !
Vive  la continuité au conseil départemental de Kaolack !

Par ton frère Abdoulaye DIAGNE, kaolackois de 💚💛❤️ 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Le verdict vient de tomber pour R. Kelly !
Next post Mise à l’écart de l’équipe nationale: les révélations de Demba Bâ sur Aliou Cissé