Fraude au Bac à Pékess: les gendarmes à la recherche d’un prof de Philo

Les gendarmes ont libéré les candidats libres arrêtés pour tricherie à Pékess. Mais, ils sont à la recherche d’un professeur de Philosophie.

Les 15 candidats qui ont été interpellés dans le cadre de la fraude au Bac, à Pékess, ont été libérés. Le dossier a été, cependant, transmis au parquet. Mais, un homme est activement recherché par la Gendarmerie, informe la Rfm.

Il s’agit d’un professeur de philosophie. Il serait le convoyeur de ces candidats libres qui habitaient à Guédiawaye. Il les a logés dans une maison à Pékess et leur a corrigé le sujet de Philosophie. Un corrigé partagé dans le fameux groupe Whatsap.

Hier vendredi, le porte-parole au ministère de l’Education nationale, Moustapha Diagne, annonçait déjà que la Section de recherche de la Gendarmerie a été mise en branle. Elle mène son enquête pour identifier toutes les personnes impliquées dans cette fraude en vue d’éventuelles poursuites pénales.

Il précisait aussi, que les éléments constitutifs du dossier, « ne permettent pas d’évoquer une fuite d’épreuves ou de corrigés mais plutôt d’une tentative de fraude organisée qui a mal tourné. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Covid-19 : 20 décès, 1045 nouveaux cas positifs et 76 patients en réa
Next post Covid-19: Stat Delta: « 40% des contaminés entre 25-45 ans et 54% de femmes »