Foison de candidatures à Kaolack : Babacar Sadikh Sokhna (AFP) alerte Macky Sall…

Babacar Sadikh Sokhna, responsable politique AFP, dans cet entretien avec Senego, alerte le Président Macky Sall alors que les déclarations de candidatures en perspectives des Locales de 2022 fusent dans les rangs de l’APR. Des sorties, dit l’acteur de développement à Kaolack, qui ne respecte pas les alliés de BBY.
Candidatures à annoncées
Babacar Sadikh Sokhna de l’AFP est fâché contre les responsables APR à Kaolack qui multiplient les annonces de candidatures et qui cogitent dans des schémas d’accaparement de la commune et du département. Au banc de ses accusés, le maire Mariama Sarr, le Président du conseil départemental, Baba Ndiaye, entre autres responsables.
Et, le coup des Locales de 2014 contre l’AFP qui, par le biais d’une entente Niass/Macky , hériterait du département, reste frais dans sa mémoire. Mais contre toute attente, Baba Ndiaye de l’APR a été élu en lieu et place.
Mettre le holà
“Cette chienlit constatée à Kaolack risque de provoquer des conséquences fâcheuses dans la coalition. Ces responsables oublient qu’ils sont dans Bby dirigée par le président Macky Salln qui entretient de bonnes relations avec les leaders des partis”.
L’acteur économique interpelle Macky Sall afin qu’il mette le holà à cette manière de faire de l’APR qui fait florès dans plusieurs localités, avant les prochaines échéances. “Car, cette fois-ci, poursuit M. Sokhna, on ne se laissera pas faire, on a la force qu’il faut pour gagner et la commune et le département”.
L’AFP, un grand parti
A l’en croire, l’AFPest un grand parti qui certes a pignon sur rue à Dakar, mais le coeur de l’AFP reste et demeure à Kaolack. “D’ailleurs, notre credo, est que nous allons conquérir toute commune ou tout département perdus, si on nous considère pas”.
Niasse et succession
Babacar Sadikh Sokhna n’a pas manqué de mettre en relief la dimension d’homme d’Etat de Moustapha Niasse. Qui a décline, à 29 ans, la gestion, en tant Directeur de cabinet du Président Senghor, sa caisse noire. “Il a soutenu, sans condition (and ndawlé ), son soutien apporté au Président Sall.
Aussi a-t-il fait une plongée dans la dévolution du pouvoir au sein de l’AFP. “Alioune Sarr, Mbaye Dione, Dr Malick Diop etc. chacun peut diriger l’AFP sans que l’on ait de déception”.

Abenatv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Using Humour in Internet Dating
Next post Pikine : Un bébé 7 mois retrouvé vivant dans un camion-poubelle