add share buttons
June 20, 2021

FAUX MEDICAMENTS ET CHANVRE INDIEN : La douane saisit une valeur de plus d’un demi-milliard

La brigade maritime des Douanes de Mbour vient d’opérer  une double  saisie d’une valeur de plus d’un milliard de nos francs.  Lors d’une opération sécuritaire dénommée «Bouclage du littoral »,  les gabelous ont mis la main sur  plus de 4 tonnes de médicaments et  350kg de chanvre indien.

La lutte enfarinée contre le trafic de drogue au niveau du département qui est une véritable plaque tournante a donné ses fruits. Les Douaniers qui avaient exploité une piste de renseignement  selon laquelle il y avait un  débarquement de produit illicite au niveau  du village côtier de Warang situé à quelques encablures  de Mbour en partance vers Joal ont eu gain de cause. Selon le Lieutenant-Colonel Ibrahima Camara chef de la subdivision  maritime de la Douane sénégalaise, la brigade a fait une prouesse en 24h grâce aux deux saisies : une saisie de chanvre indien et une saisie de médicament. «Avec l’autorisation  de l’autorité,  nous avons monté une opération qui s’appelle bouclage du littoral  pour surveiller tous les points de déchargement. C’est dans ce cadre-là que la brigade de Mbour a opéré en suivant ce qu’on appelle  dans notre jargon une livraison surveillée  d’un débarquement qui a eu lieu à Warang» a expliqué l’officier des Douanes.

En effet, l’opération « Bouclage du Littoral » déclenchée en vue de renforcer la sécurisation du territoire douanier a permis aux Unités fluviomaritimes d’effectuer d’importantes saisies. Ce sont d’abord les agents de la Brigade maritime de Mbour sous la conduite  du  chef de brigade Sadialy  Aïdara, qui ont intercepté un véhicule suspect de type Renault Master sur la plage de Mballing le jeudi 03 juin vers 22h 30. À première vue, ledit véhicule transportait du foin. Mais le foin était en réalité un moyen de dissimulation. En effet, une importante quantité de faux médicaments avait été dissimulée sous les sacs de foin. Il s’agit au total de 2000 boites de divers médicaments. Ainsi pour le chef de la subdivision maritime de la Douane sénégalaise, ses éléments ont opté pour une stratégie très payante  avant de mettre la main sur la marchandise.  «On a laissé le chauffeur filer  avec  le véhicule et on l’a suivi  parce que  nous savons que qui transporte de  la marchandise a un lieu de destination. Nous avons suivi le véhicule jusqu’au marché  de Thiaroye où nous avons découvert qu’une maison inhabitée  servait de dépôt. C’est là où on a vraiment saisi  une énorme quantité  de médicament. C’est le lieu de féliciter l’agent de la douane qui est en opération au niveau de Mbour».

 Pour plus de détails, poursuit M. Camara,  l’arrestation du chauffeur et une enquête approfondie ont permis de démanteler un réseau de trafic de médicaments dont les cerveaux étaient basés à Thiaroye. Ainsi, «une opération de livraison surveillée au marché de Thiaroye a été organisée par la Brigade maritime de Mbour le vendredi 04 juin avec l’appui des éléments de la Brigade maritime des Douanes de Rufisque et ceux de la Brigade Haute mer sous la coordination du Chef de la Subdivision maritime» explique le Lieutenant-colonel.

C’est ainsi que les douaniers ont procédé à l’arrestation du destinataire et à la découverte d’une grosse quantité de médicaments dans une maison délabrée située aux environs du marché de Thiaroye. Cette double opération a permis à la Douane de mettre la main sur 4,5 tonnes de faux médicaments. L’évaluation des produits saisis a été effectuée en collaboration avec un pharmacien agréé, Dr Birahim Dia, membre du Syndicat des Pharmaciens privés du Sénégal. Ces médicaments sont composé principalement: d’antibiotiques; d’anti-inflammatoires, d’orexigènes / fortifiants, d’antiparasitaires, d’anti-rhumes, d’antalgiques, d’antiallergiques, d’aphrodisiaques, de sérums antitétaniques et de solutés pour une valeur totale de 518 317 816 francs CFA.

Deux individus sont à ce jour appréhendés et l’enquête suit son cours. Cette importante saisie de médicament fait suite à celle effectuée à Keur-Ayip dont la valeur dépassait un milliard et demi de francs CFA. Il faut rappeler que dans la même veine, la Subdivision des Douanes du Port de Dakar a récemment déjoué une tentative de déversement sur le territoire national de plus de 580 tonnes de déchets plastiques convoyées par un navire étranger.

En plus des médicaments, les gabelous ont saisi 350kg de chanvre indien d’une valeur de de plus de 30 millions.

 L’OCRTIS, la danse avec 250 KG de Yamba

Les éléments de la brigade de la lutte contre les stupéfiants ont aussi à leur tour fait une saisie. La  nuit du mardi au mercredi, les limiers à l’image des gabelous ont saisi une quantité de plus de 230kg de chanvre indien. Les policiers spécialisés dans la lutte contre la drogue avaient intercepté une voiture de marque Renault au niveau du quartier Médine. Le chauffeur sachant que les carottes étaient cuites a pris la fuite en abandonnant le véhicule. Les éléments de l’OCRTIS qui constitue   une brigade au niveau du Commissariat urbain de Saly, ont donc fait la saisie.

Lemandat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Kaolack : “Kilifeu arrêté, son épaule déboitée…”
Next post Tous ces masques avaient été rappelés par Santé publique France