États-Unis : un tueur de vieilles dames assassiné en prison

Le tueur en série Billy Chemirmir a été tué dans sa cellule mardi 19 septembre. L’homme avait été inculpé en 2018 pour le meurtre de Lu Thi Harris (81 ans) et celui, en 2022, de Mary Brooks (87 ans).
 
Par ailleurs, il était soupçonné d’avoir tué plusieurs autres femmes entre 2016 et 2018, dont Phyllis Payne (91 ans), Phoebe Perry (94 ans), Norma French (85 ans), Doris Gleason (92 ans) et Rosemary Curtis (96 ans).

Selon les indications du ministère de la justice pénale du Texas, c’est son compagnon de cellule qui a été identifié comme étant l’agresseur. Toutefois, le ministère n’a pas donné plus de détails sur les circonstances de la mort, indiquant simplement que le bureau de l’inspecteur général était chargé de l’enquête. 
 
Billy Chemirmir était infirmier au Kenya, avant d’arriver aux États-Unis. Bien qu’il n’y ait jamais obtenu l’autorisation d’exercer sa profession, il avait été engagé sous la fausse identité de Benjamin Koitaba, dans une structure qui venait en aide aux personnes âgées.
 
Il se présentait alors au domicile de ses victimes en tant que gardien, aide-soignant ou homme à tout faire, pour les tuer, avant de leur voler de l’argent et des bijoux.
CNEWS
Previous post Saccage du consulat du Sénégal : bizarrerie autour de l’avis de recherche de la police de New York
Next post Incendie au Gabon : L’État du Sénégal apporte une aide de 142 millions F CFA à 71 commerçants sénégalais