EROSION COTIERE, BIODIVERSITÉ …Les experts de l’Uemoa veulent inverser la tendance 

Read Time:1 Minute, 11 Second

Pour la gestion des zones côtières, l’Uemoa a mis en place, entre autres le programme régional de lutte contre l’Érosion côtière (Prlec) et le programme de gestion du littoral ouest Africain (Waca) pour lesquels, les seules activités de construction d’infrastructures de protection dans les pays côtiers ont permis de soulager les communautés côtières fortement touchées par l’érosion côtière. La Commission de l’Uemoa a, à ce titre, mis en place des programmes régionaux mis en œuvre au niveau national dont l’objectif est d’inverser la dégradation des écosystèmes naturels. C’est ce qui est ressorti, hier, de la réunion des Ministres en charge de l’Environnement des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (Uemoa).  Le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique qui a représenté le ministre de l’Environnement dira, «Dans les pays de l’Afrique de l’ouest où les ressources pour la conservation de la biodiversité sont souvent limitées, la question du financement de la gestion des aires protégées a toujours préoccupé les hautes autorités.  Ainsi, l’occasion nous est donnée à travers cette présente rencontre de haut niveau d’examiner en profondeur la problématique de privatisation de la gestion des aires protégées en Afrique de l’Ouest». Sous ce rapport, poursuit – il, « des expériences de Partenariat Public-Privé pourront être partagées afin d’apprécier la pertinence et la faisabilité».

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post L’ordre des architectes crie son ras-le-bol : « En 10 ans, le président Macky Sall ne nous a jamais reçus ! »
Next post Serigne Khassim Mbacké : »Sonko,Barth’ et Cie doivent avoir honte devant ce refus du peuple souverain… »