add share buttons
September 18, 2021

Entre janvier et juillet : 1 836 accidents enregistrés dont 655 corporels

C’est l’hécatombe sur les routes. Les chiffres livrés par le lieutenant de police, Commandant de la compagnie de circulation du commissariat central de Dakar sont préoccupants. «De janvier au mois de juillet, 15 accidents mortels sont notés. Pour les accidents corporels, on a dénombré 655 et pour les accidents matériels, ils sont au nombre de 1 166. Donc, on a un total de 1 836», a renseigné El Hadj Malick Niang, ce mardi 3 août, lors de la rencontre sur la sécurité routière.
Il souligne que les accidents ont des conséquences au niveau sanitaire, sur le plan économique et entrainent des dégâts matériels aussi. «Ce qu’on peut retenir, c’est que 90 % des accidents sont causés par le facteur humain. Je sensibilise les usagers pour le non-port de casque pour les motos et l’utilisation du téléphone. Quand vous êtes au téléphone, on peut vous annoncer une bonne ou une mauvaise nouvelle. Dans tous les cas, ça peut perturber la conduite. Il faut que les usagers soient conscients», a-t-il prévenu. 
Pour les motos, recommande le lieutenant de police, il faut que les gens portent le casque. «Le non-port du casque peut causer des morts ou des traumatismes crâniens», avertit-il.  

El Hadj Malick Niang de signifier, par ailleurs, que «les piétons n’ont qu’à prendre les passerelles et les passages (piétons). Les passants ne doivent pas aussi prendre l’autoroute. Les motos sont formellement interdites de faire du transport».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Khalifa Wade (APR):”Sonko et Bougane jouent à se faire peur ,mais…”
Next post REVISION DES LISTES ELECTORALES : LES DIRECTIVES DE MACKY À SES TROUPES