add share buttons
June 19, 2021

Enfermés, violés, endoctrinés: 1 million d’Ouïghours sont détenus et endoctrinés de force par les autorités chinoises!

Le coronavirus a mis la Chine sous le feu des projecteurs, mais il y a une autre crise que le pays essaye de cacher au reste du monde: 1million d’Ouïghours sont détenus et endoctrinés de force par les autorités chinoises!

Des femmes sont brutalement violées et torturées, des enfants arrachés à leurs parents.

Difficile de croire que cela se passe en 2020! La plupart de nos gouvernements ne sont pas assez courageux pour dénoncer ce scandale, mais nous ne resterons pas silencieux! Dans quelques jours, l’ONU se réunit au sujet de cette horreur et selon des sources bien informées, un appel international pourrait convaincre les gouvernements les plus puissants de tenir tête à la Chine. Si chaque personne qui lit cet appel le signe, nous pourrons remettre un million de signatures avant la réunion — 1 pour chaque Ouïghour détenu!

Nous ferons ensuite entendre la voix des survivants auprès des parlements du monde entier et mettrons les grandes entreprises sous pression afin qu’elles ne se rendent plus complices de ce génocide culturel — montrons à la Chine et au reste du monde que nous ne relâcherons pas la pression tant que les Ouïghours ne seront pas libres.


Cela fait des décennies que Pékin se sent menacé par la communauté ouïghour — mais ils sont passés rapidement de la surveillance au contrôle, à la répression et aujourd’hui à l’incarcération de masse et à l’endoctrinement de force. L’échelle de la répression demande une énorme infrastructure technologique — reconnaissance faciale, surveillance des espaces privés et publics et immenses bases de données ADN.

Des multinationales fournissent les capitaux et la technologie, tandis que la Chine offre du travail forcé et de juteux retours sur les investissements faits dans le secteur chinois de la surveillance — c’est une alliance contre-nature! Mais si l’ONU, les gouvernements et les investisseurs se font entendre et prennent des sanctions ciblant les responsables en Chine et limitent les fonds arrivant en Chine, le gouvernement pourrait changer de cap… et nous pourrions gagner cette cause!

Récemment, un survivant de l’Holocauste a offert un 11ème Commandement pour l’humanité: “Tu ne resteras pas indifférent.” C’est une question de conscience morale pour chacun d’entre nous.

Commençons par demander aux gouvernements de faire pression pour obliger Pékin à respecter les droits humains du peuple ouïghour, et enjoignons les investisseurs et les PDG du monde entier à rompre la loi du silence et cesser de fermer les yeux! Signez maintenant et partagez partout.

À plusieurs reprises, notre mouvement s’est rassemblé pour défendre les courageuses minorités qui luttent pour leur droit à l’existence. Depuis les peuples indigènes de l’Amazonie jusqu’aux Masaï du Kenya, nous avons fait entendre leur voix au reste du monde. Aujourd’hui, soyons les porte-voix du peuple ouïghour qui subit le lavage de cerveau des camps chinois et aidons-le à retrouver la liberté.

Avec espoir et détermination, Meetali, Diego, Luis, Huiting, Nataliya, Will, Wissam et le reste de l’équipe d’Avaaz


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Barthelemy Dias: « Pourquoi Khalifa Sall et moi n’avons pas assisté à l’hommage à Tanor… »
Next post ÉCONOMIE : Le Sénégal face à un problème d’au moins 1 821 milliards de F Cfa…