add share buttons
October 26, 2021

ELECTRIFICATION RURALE : AÏSSATOU SOPHIE GLADIMA FAIT ÉTAT D’UN TAUX DE COUVERTURE DE 60%

Read Time:1 Minute, 49 Second

Le Sénégal a désormais atteint un taux d’électrification rurale de 60 pour cent grâce à la mise en œuvre en cours de son projet d’électrification de 300 villages grâce à des mini-centrales photovoltaïques, a soutenu vendredi la ministre du Pétrole et des Energies, Aïssatou Sophie Gladima.
L’exécution de ce programme d’électrification via des mini-centrales photovoltaïques “a permis aujourd’hui d’avoir un taux de couverture de 60% au niveau de l’électrification rurale contre 24 % en 2012”, a-t-elle dit. La ministre du Pétrole et des Energies procédait à l’inauguration du volet de ce projet relatif au cluster de Malem Hodar, constitué de 21 villages, dans la région de Kaffrine (centre). Selon Aïssatou Sophie Gladima, ce projet d’électrification via des mini-centrales photovoltaïques devrait conduire le Sénégal à “un équilibre régional en matière d’accès à l’électricité”, sans compter qu’il “répond aussi à la volonté de rétablir une équité sociale en zone rurale et urbaine”.  “Ce combat que nous menons pour l’électrification répond à la volonté d’améliorer les conditions de vie des populations rurales qui, elles aussi doivent connaître l’émergence au même titre que les zones urbaines”, a-t-elle indiqué.  Mme Gladima, rappelant que de nombreuses localités restent encore non électrifiées, est revenue sur les intentions de financement annoncées par certains partenaires, pour les besoins de l’accès universel à l’électricité. Le projet d’électrification par le biais de mini-centrales photovoltaïques est financé à hauteur de 120 millions d’euros, soit plus de 78 milliards de francs CFA, grâce à l’appui de la coopération technique allemande. Il va durer 48 mois et va consister à électrifier 3 villages par semaine, soit 12 par mois.  Quinze départements devraient être impactés par ce projet à travers 8 régions du Sénégal, avec près de 20 mille ménages concernés pour une population de 180 mille personnes, compte non tenu de 3 centres pédagogiques mises en place.  Dans la région de Kaffrine, 66 villages ont déjà été sélectionnés, dont 26 ont vu leurs infrastructures livrées, 40 étant en travaux. Dans le département de Malem Hodar, 21 centrales photovoltaïques sont opérationnelles.

APS 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Le nombre de décès liés au Covid-19 en Afrique est sous-estimé, selon une étude
Next post Urgent- Nécrologie : Abdoulaye Faye , ancien administrateur général du PDS, n’est plus…