add share buttons
June 23, 2021

ELECTIONS LOCALES DE 2022 : Samba Sall déclare sa candidature

Sa candidature était un secret de Polichinelle, car le président du Mouvement pour la renaissance de la commune de Dabaly (département de Nioro du Rip, région de Kaolack) avait dévoilé depuis belle lurette son ambition de diriger la mairie de sa localité. Samba Sall l’a officialisée ce dimanche, devant des milliers de partisans venus de soutenir. Il justifie sa décision par le fait qu’il veut doter sa commune d’infrastructures de dernière génération, ériger des cases et des postes de santé dans les 22 villages suivant le nombre d’habitants par village, construire des écoles et un grand marché. Sans tenir compte de ses projets relatifs à l’électrification rurale, l’adduction d’eau, l’agriculture, notamment le maraîchage, l’élevage (à travers la mise à disposition de bovins de race et de caprins entre autres, pour la revalorisation de la filière laitière), la construction d’un marché hebdomadaire dit ‘louma’ et à la mise à disposition de financements au profit des groupements féminins, le natif de Dabaly entend aussi solutionner, à travers le partenariat, deux vieilles doléances telles le bitumage des tronçons Firgui-Kaymor et Firgui-Kantoraly. La liste de ses ambitions est loin d’être exhaustive…

Pour le réconforter dans sa prise de décision, religieux, cadres, jeunes et femmes de la commune de Dabaly lui ont promis de s’unir comme un seul homme pour l’investir à la mairie. Abdou Karim Sall, un jeune étudiant, déclare que le président du Mouvement pour la renaissance de la commune de Dabaly  joue déjà le rôle de maire. ‘’Élire Samba Sall ne sera qu’une formalité, car il joue pleinement le rôle de maire, en appuyant les femmes et jeunes afin qu’ils puissent mettre sur pied des projets génératrices de revenus’’, a-t-il soutenu. Des propos appuyés par un des guides religieux présents à la rencontre. Pour le vieux Sarr, un homme de valeur se reconnait par sa façon de gérer son entourage. Et d’après lui, Samba Sall n’a pas attendu d’avoir un poste de responsabilité pour revenir en aide à sa commune. ‘’C’est le meilleur profil pour notre commune’’, estime-t-il.

Lemandat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Ethiopie : « Les Tigréens sont mis à genoux et dépossédés des moyens de se relever »
Next post Tivaouane: Baye Katim Touré exhumé, l’enquête bouclée, le terrain appartient à Serigne Moustapha Sy