Crises au Sénégal : Serigne Mor Mbaye préconise une thérapie nationale

Read Time:2 Minute, 3 Second
Pillages, mal gouvernance, idéologies réactionnaires sont les maîtres mots qui symbolisent la situation actuelle de notre pays, a soutenu Serigne Mor Mbaye, invité du  »Grand Jury » de la Rfm.
 
Le psychologue pense que les responsables sont ceux qui sont au pouvoir, en premier, puis ceux qui ambitionnent de prendre le pouvoir (l’opposition). D’où la nécessité  de créer «une troisième voie» qui va permettre de réinventer autre chose.
De l’avis du psychologue, «l’urgence, c’est de composer avec ce que notre pays à de meilleurs, pas ses élites parasitaires qui pillent le pays, parce que le pays est pillé. ça, vous le savez tous, à moins d’y participer et tu fermes les yeux. Le pays est pillé, le pays est mal gouverné, les productions idéologiques sont tout à fait réactionnaires. Ce n’est pas des productions idéologiques telles que ça modélise des comportements et des attitudes citoyens. C’est ça la problématique».
 
Très en verve, il soutient : «En plus de la jouissance des êtres, je n’ai pas de respect pour ces gens-là, parce que quand je vois ces gens piller, détourner des milliards et des milliards, je me demande dans quel pays nous sommes. Ce n’est pas possible des choses comme ça. Moi, je suis très narcissique. Je me sens redevable … Ceux à qui on a confié nos destins, je pense que quand on t’a confié tous les budgets de l’État, les  forces de défense et de sécurité, tout ça, avant tout, tu es le premier responsable.

 
Le deuxième responsable, selon Serigne Mor Mbaye, «c’est celui qui ambitionne d’arriver au pouvoir. Je pense que vous devriez parler de programmes, convaincre à partir de programmes. Je pense qu’ils sont dans la confusion. Ils ont enrôlé dans cette faune interlope là des individus qui ne sont pas d’ensemble, qui ne sont pas formés. Là-bas à l’Assemblée nationale, beaucoup de gens y sont, mais ne savent pas de quoi on parle. Ils disent seulement, je suis partisan et qui « ki la faral ». Donc, « damay khekh, damay saaga, baniou guissma » (Je suis partisan de… J’insulte, je me bats jusqu’à ce que je sois bien visible…)».
 
Constatant tous ces manquements, Serigne Mor Mbaye estime que «le personnel politique, la base qu’il enrôle dans leur parti (…) devrait faire beaucoup d’efforts, de formation, de sensibilisation et en mettant l’accent sur les jeunes».
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Des nouvelles de Kouyaté, Sabaly et Nampalys Mendy
Next post Angleterre-Sénégal (2-0): Les Lions dominés à la pause par les Anglais