add share buttons
June 20, 2021

CRISE MIGRATOIRE ENTRE LE MAROC ET L’Espagne : Horizon sans frontières joue les bons offices

La tension est vive entre le royaume chérifien et l’Espagne entrainant une crise migratoire sans précédent. Horizon sans Frontières de Boubacar Sèye qui a pris son bâton de pèlerin a appelé lesdeux parties à prendre en compte la dimension humaine.

Une tension sévit entre le Maroc et l’Espagne. Selon Infomigrants, les plages de Ceuta, enclave espagnole située dans le nord du Maroc, ont vu débarquer près de 6 000 migrants, dont une majorité de ressortissants marocains. Dans la matinée du mardi, renseigne la même source, des centaines d’autres attendaient encore à la frontière marocaine de pouvoir entrer à Ceuta, malgré le déploiement de blindés et de renforts des forces de l’ordre espagnoles et marocaines. Une centaine de personnes ont tout de même réussi à pénétrer dans l’enclave, située à une centaine de mètres de la ville marocaine de Fnideq, selon Ali Zoubeidi, chercheur-associé à l’Université Hassan Ier et spécialiste de l’immigration, selon la même source. Une situation causée en grande partie par les relations diplomatiques tendues entre le Maroc et l’Espagne. Le royaume chérifien n’aurait pas apprécié l’accueil en Espagne, fin avril, pour des soins médicaux, du chef des indépendantistes sahraouis du Front Polisario, Brahim Ghali. Cette situation préoccupe le Président d’horizon sans frontières (Hsf). Consultant en migrations internationales, Boubacar Sèye appelle les deux parties à prendre en compte la dimension humaine. «Nous regrettons beaucoup cette nouvelle crise migratoire entre le Maroc et l’Espagne dans l’enclave de Ceuta et Melilla. Au-delà de la dimension politique, il y a la dimension humaine qui importe le plus», souligne le président de Hsf. C’est pourquoi, estime t – il, «Horizon sans frontières, organisation de défense, d’orientation et d’ intégration de migrants sans distinction de races, de nationalités et de croyances philosophiques et religieuses, appelle les deux parties à prendre en compte cet aspect de la dimension humaine dans l’analyse de la situation présente pour mettre fin à la souffrance de ces milliers de migrants en situation de détresse et de vulnérabilité». Comme lien de concorde entre les peuples, Horizon sans Frontières relance de débat pour la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie dans la gestion scandaleuse du triptyque (Immigration-Paix-Sécurité). «Cette nouvelle stratégie prendra en compte les évolutions récentes de l’environnement et le contexte géopolitique mondial mettant en lumière les dangers multiformes qui menacent à la fois les Etats, les Nations et les peuples», explique Boubacar Sèye. Qui estime que dans «cette affaire, ce sont les pauvres migrants qui paient les frais dans un différend dont ils ne maîtrisent ni les tenants et les aboutissants. La migration continue de dévoiler à travers cette crise, des aspects aux conséquences incalculables dans nos sociétés en situation de vulnérabilité chronique. Sa gestion constitue l’un des plus grands défis auxquels les Etats sont confrontés en ce nouveau millénaire». Dans cette crise, l’Espagne a reçu le soutien de l’Union européenne (UE), qui fait pression sur le royaume chérifien. La commissaire aux Affaires intérieures de l’Ue, selon le site Infomigrants, Ylva Johansson a appelé les autorités marocaines à empêcher les «départs irréguliers» depuis son territoire. «Les frontières espagnoles sont les frontières de l’Europe», a-t-elle insisté. «L’Union européenne veut bâtir une relation avec le Maroc basée sur la confiance et des engagements partagés. La migration est un élément clé à cet égard», a également ajouté la responsable suédoise.

Ababacar Sadikh LÔ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Education : A la rencontre de ces adolescents qui ont très tôt quitté l’école
Next post HLM Grand-Yoff : Lotaly Mollet mortellement poignardée, l’agresseur arrêté grâce à un taximan