add share buttons
June 20, 2021

COMMUNIQUE DE L’ASSOCIATION DES JOURNALISTES EN PRESSE ECRITE DE RUFISQUE CORONAVIRUS Elus de Rufisque, agissez !

A l’image des autres pays du monde frappés par la pandémie du Coronavirus, le gouvernement sénégalais a pris, samedi dernier, des mesures inédites tendant à freiner la propagation de la maladie. Dans un élan patriotique et républicain, les religieux musulmans et catholiques ont tous suspendu leurs activités prévues les semaines à venir. Ce qui renseigne de la gravité du moment et de la responsabilité que chacun de nous a pour barrer la route au virus.

A Rufisque, notre chère ville, excepté le préfet qui se renseigne pour le respect des mesures édictées par le chef de l’Etat dernièrement, aucune autre autorité n’a élevé le petit doigt pour ne serait-ce que appeler les populations à la vigilance et au respect des règles d’hygiène pouvant empêcher le coronavirus d’étendre ses tentacules. C’est dans ce sens que nous, journalistes résidents et correspondants de Rufisque, membres de l’Association des journalistes en presse écrite (AJPE) nous interpellons les élus à adopter une autre attitude plus engagée et plus responsables contre cette maladie. « Honte à ceux qui dansent pendant que Rome brûle », disait un écrivain de renom.

Le silence de ces élus (députés, maires, conseillers municipaux et départementaux) est coupable et inexplicable. Or, même si Rufisque n’a  encore enregistré aucun cas de coronavirus  (Que Dieu nous en préserve !), ce virus n’épargne personne et chacun doit se retrousser les manches, les élus en premiers, pour mener ce combat contre ce virus. De par sa position géographique et sa population nombreuse, Rufisque reste une ville exposée à cette maladie. Les nombreux rassemblements dans le centre-ville, les gares routières clandestines, les commerces et étals sont autant de sites qui exposent les Rufisquois au Covid 19.

En tant que journalistes évoluant dans ce département et natifs pour la plupart de cette ville, nous estimons qu’il est temps que nos mendiants fassent des gestes qui comptent comme la distribution de gel hydro-alcoolisé dans les points de rassemblement, le soutien aux hôpitaux Youssou Mbargane et Guedj, la distribution de flyers entre autres pour la sensibilisation. Dans les mairies et les services d’état civil ainsi que les lieux très fréquentés, il y a lieu d’informer les gens. Ces actions ne pourraient pas garantir une victoire sur le coronavirus, mais ils peuvent participer à freiner son élan.

Loin de nous l’idée de vous rappeler votre mission en tant qu’élus, mais nous estimons que les Rufisquois ont besoin d’être accompagnés, soutenus et surtout protégés dans des moments pareils. Il est temps de mettre de côtés vos couleurs politiques pour s’occuper réellement des aspirations des populations. Les Rufisquois sont à l’écoute.

Association des Journalistes en Presse Ecrite de Rufisque

(AJPE/RV)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post KARIM WADE RÉAGIT SUR LE COVID-19: «Je soutiens les mesures prises par le Président Macky Sall»
Next post ASTUCE ET BEAUTÉ SUR ABENATV: Comment s’habiller chic sans verser dans la vulgarité