add share buttons
August 4, 2021

CHINE :Les 13 étudiants bloqués à Wuhan réclament leur exfiltration immédiate

Pendant qu’il est encore temps, l’Etat du Sénégal est prié de ramener sans attendre davantage les 13 étudiants bloqués dans la ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie du coronavirus.Ces derniers veulent sans équivoque leur «exfiltration immédiate afin que le Sénégal ne rapatrie pas leurs dépouilles», a-t-il prévenu mercredi le porte-parole du collectif qui réunit leurs parents, Yéro BA.«Nos enfants, très vaillants et résilients, gardent un moral d’acier mais sont clairs quant à leur vœu et souhait d’être rapatriés. Ces 13 étudiants sont tous victimes de la mise en quarantaine de la ville de Wuhan. Si le malheur survenait, nous ne voulons point qu’ils soient incinérés», a-t-il lancé lors d’une conférence de presse, rapporte l’Agence de Presse Sénégalaise (APS).

Le collectif a réagi ainsi après que le chef de l’Etat, Macky Sall, a fait état de l’impossibilité pour le Sénégal de rapatrier ses étudiants basés à Wuhan, épicentre de l’épidémie, à cause d’«une logistique tout à fait hors de portée du Sénégal».

Yéro BA précise que leurs enfantssont en «très bonne santé», même après près d’un demi millier de décès enregistrésen dix jours dans cette province chinoise. Il n’en attire pas moins l’attention sur la situation qui empire chaque jour davantage, amenant le monde entier, de plus en plus concerné, à s’activer. 

La ville de Wuhan a été placée en quarantaine pour éviter la propagation du virus 2019-nCoV, responsable de la maladie, compliquant la situation des étudiants sénégalais qui réclament leur rapatriement.

N’empêche, le porte-parole du collectif des parents des étudiants bloqués à Wuhan  rappelleque dans un passé récent, le Sénégal a su faire face, «avec brio», au virus Ebola, à travers «la création d’une cellule de crise et l’aménagement d’un site de mise en quarantaine».

«Notre pays dispose bel et bien des ressources amicales, diplomatiques, humaines, financières et logistiques pour procéder au rapatriement d’urgence de ses enfants», a-t-il martelé.

Raymond Apéraw DIATTA 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post MANQUEMENTS DANS LA GESTION DU CICES : Le DG Cheikh NDIAYE mouille son prédécesseur Baïdy Souleymane NDIAYE
Next post ZÉRO MGF : Appel à la libération du Pouvoir de la Jeunesse