add share buttons
October 19, 2021

Charretier tué pour 200 Fcfa : Les aveux du présumé meurtrier

Read Time:1 Minute, 12 Second

Pour 200 Fcfa, Cheikh Moustapha Guèye, un charretier âgé de 25 ans, a été tué par son ami à Touba.
Placé en garde à vue, le peintre Alioune Faye, présumé meurtrier, est passé aux aveux.
“Je lui avais prêté la somme de 200 F Cfa à sa demande. Et le lendemain, j’ai retrouvé Cheikh Moustapha Guèye au niveau de leur arrêt (des charrettes) pour lui demander de me rembourser mon argent. Mais, il m’a fait savoir, avec un ton arrogant, qu’il ne va pas me payer sans la présence de notre témoin”, raconte le peintre.
Repris par Source A. Le mis en cause ajoute que le charretier l’a abreuvé d’injures. Ainsi, une dispute a éclaté.
Au cours de leur altercation, les deux belligérants ont été séparés par des bonnes volontés.
C’est là que Cheikh Moustapha Guèye a rejoint sa charrette, pour attendre son tour, en vue de transporter ses passagers.
D’après le présumé meurtrier, Cheikh Moustapha Guèye était armé du couteau lors de la bagarre.
“Il m’a poignardé, mais son arme ne m’a pas pénétré grâce à mes gris-gris. Ainsi, j’ai réussi à récupérer le couteau sur lui avant de le planter sur son dos”, a-t-il avoué avant de regretter vivement son acte lors de son interrogatoire.
“Je regrette avoir tué Cheikh Moustapha Guèye qui était mon ami depuis longtemps”, confesse le peintre.
Déféré, vendredi dernier, au Parquet de Diourbel, il est visé pour assassinat.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Omar Pène feat Faada Freddy – « Lu tax »
Next post Italie: la ville d’Arcore rend hommage à Leopold Sédar Senghor