Casamance : Le MFDC réclame un cessez-le-feu

Depuis quelques mois, l’armée sénégalaise a lancé une offensive contre les bases rebelles.

Affaibli et acculé, le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) réclame un «cessez-le-feu.».

D’après Sud Quotidien, les ailes politiques du maquis demandent « l’arrêt immédiat » des hostilités.

Les rebelles accusent même l’État du Sénégal « d’être à l’origine du blocage du processus de négociations ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Du nouveau dans l’enquête sur le meurtre de Dieynaba Traoré
Next post Kayar : « Il n’y a rien de mystérieux dans cette maladie »