add share buttons
September 17, 2021

CANCER DU SEIN ET DU COL DE L’UTERUS : Pourquoi certaines femmes ne veulent pas faire le dépistage

Malgré les efforts consentis par l’Etat et de nombreux associations de femmes, notamment sur le volet de l’information, de la sensibilisation pour la prévention et de la prise en charge des patientes atteintes du Cancer du et du col de l’utérus, certaines femmes ne veulent pas se faire dépister. «J’ai peur qu’ils me trouvent quelque chose», lance, Fatou Samb, une jeune cadre d’une banque de la place. Marème Coly, secrétaire de direction de 55 ans, en comprend bien l’intérêt, mais elle a tout simplement «la trouille» : «Je sais que personne n’est épargné pas « ce monstre qui tue à petit feu, mais j’ai peur». D’abord, ajoute-t-elle « je trouve que la mammographie et le frottis font mal et puis j’ai peur qu’ils me trouvent quelque chose, c’est insensé, certes, je me mets la tête dans le sable, mais c’est comme ça.». La trentaine, Aissatou Dionn, femme de ménage ne se soucie guère, de se faire dépister «ma vie est entre les mains du Tout Puissant, s’il décide que je ne passerais pas la nuit sur terre, il en sera ainsi, donc pour ma santé également, il décidera de mon sort, néanmoins je prie pour qu’il m’épargne de ces maladies incurable » lance-t-elle sous un ton d’insouciance. Selon la gynécologue, Fatim Sarr, les patients savent qu’un bon résultat n’est pas une garantie contre la maladie : «on leur dira que cela va bien «pour le moment », mais qu’il ne faut pas oublier de revenir dans deux ou trois ans. L’examen déclenche un engrenage anxieux. Et plus encore pour les anciens malades pour qui le message de prévention des récidives est particulièrement difficile à accepter. Comment atteindre la guérison psychique si les examens ne cessent pas».
Paule Kadja TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post LANCEMENT DE LA COMMISSION MONDIALE POUR L’ADAPTATION : Le Sénégal et l’Afrique du Sud représentent leurs pairs africains
Next post COMMENT ENTRETENIR SES CHEVEUX CREPUS : Les dix règles d’or de la nappy