add share buttons
June 19, 2021

ATTAQUES DE ABDOU MBOW ET DES CADRES DE L’APR Pr Bathily, la nouvelle cible des apéristes

Pr Bathily réfléchira à deux fois avant de formuler ses critiques à l’endroit de ses anciens alliés de Benno. Depuis sa sortie sur la «négligence» du régime à organiser des élections, il est la nouvelle cible des apéristes qui font feu de tout bois. 

Depuis que l’ancien secrétaire général de la Ligue démocratique a pris ses distances de la mouvance présidentielle, il multiplie les critiques et attaques contre le régime. La dernière en date sa sortie le week end dernier lors d’un panel dans le cadre de la célébration du centenaire de Amadou Makhtar Mbow dénonçant une « négligence» du régime dans l’organisation des élections. «Nous allons vers des élections qui risquent encore d’être contentieuses alors que toutes ces questions ont été réglées par les Assises Nationales. Il s’agit en effet d’un processus qui a insufflé toutes les dynamiques politiques et sociales jusque dans les coins les plus reculés, au-delà même des partis politiques. Et le produit qui en a résulté en qualité n’a jamais été produit par les formations politiques», déplorait Pr Abdoulaye Bathily. Depuis lors, il est la cyble des apéristes.  Premier à ouvrir les hostilités, le porte parole adjoint de l’Alliance pour la République. Dans une tribune rendue public, Abdou Mbow a tiré à boulets rouges sur l’ancien patron de la Ld. «Professeur Abdoulaye Bathily est d’une autre époque et incarne une curieuse façon de faire la politique, nostalgique qu’il est de la pensée unique. Il lui est plus facile d’emboucher les trompettes du catastrophisme et de jouer les Cassandre en martelant sans génie aucun « qu’on va vers l’inconnu, vers le chaos, si on n’engage pas le processus qui a conduit aux Assises nationales», raille Abdou Mbow, avant d’ajouter : «Le Professeur Bathily renverse ce cri révolutionnaire qui enhardi les cœurs et fait dire aux révoltés : « Ce n’est qu’un début…Continuons le combat ». Sa dyslexie politique lui fait dire inlassablement : « Ce n’est qu’un combat…Continuons le début ». Le Sénégal est un pays de pays, de démocratie et des droits de l’homme. Œuvrons ensemble à consolider ces valeurs fondamentales. C’est tout l’engagement quotidien de son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal». Réagissant à la sortie du Professeur Abdoulaye Bathily, la Convergence des Cadres Républicains (CCR) qui s’est fendue d’un communiqué dit regretter «des propos malencontreux et saugrenus». La CCR estime que Pr. Bathily s’est fourvoyé dans sa lecture des évènements du mois de mars dernier, en les liant aux Assises nationales. Or, la plupart des analystes de bonne foi considèrent que les émeutes étaient plutôt la résultante d’une crise multiforme née de la pandémie à Covid-19, qui a servi de lit à la manipulation d’une certaine jeunesse. La CCR constate, avec indignation, le silence de Pr. Bathily qui n’a pas daigné s’incliner devant la mémoire des disparus lors de ces évènements. A ce sujet, fort heureusement, le président de la République, gardien de la stabilité nationale, a décrypté avec lucidité le message, avec un discours rassembleur et des décisions fortes et pleines d’espoir.La Convergence s’est, par la même occasion, désole « de l’esprit nihiliste de Pr. Bathily qui, au lieu d’adopter une posture républicaine, du fait de son parcours, prédit le chaos qui n’existe que dans sa tête, mais il est coutumier des faits depuis le premier régime politique du Sénégal». Mettant en exergue les bons points de leur leader, la CCR rappelle que la vision du Président Macky Sall, matérialisée à travers le PSE, a produit des résultats probants dans tous les secteurs de la vie socio-économique du pays, avec des politiques qui impactent positivement les conditions de vie de nos compatriotes. Cette dynamique positive, à les entendre,  «avait déjà installé le Sénégal sur les rampes de l’émergence, avec une moyenne de croissance inédite de plus de 6 % sur une période de 3 ans».

LeMandat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Macron accueille un sommet sur le financement de la reprise post-pandémique en Afrique
Next post LITIGE FONCIER A DOUCAR : Guy Marius interpelle macky sall et demande l’arrestation des prédateurs fonciers