Alioune Badara Ly (Maire de Koungheul) brise les casseroles de Sonko: »C’est un irresponsable de par ses actes et ses discours de tous les jours… »

Read Time:3 Minute, 54 Second

Dernière manifestation réprimée de YAW, le placement sous mandats de dépôt, ce lundi, de Déthié Fall, Ameth Aïdara, Mame Diarra Pam et consorts, les lections législatives au niveau de son fief politique de Koungheul. Alioune Badara LY, Maire apériste de la capitale du Bambouck (Koungheul), dit tout. Le Directeur des Paysages Urbains et Espaces Publics qui table sur un score de 70 à 80% lors du prochain scrutin en faveur de la Coalition Benno Bokk Yakaar, n’a pas mis de gants pour envoyer dans les fourches caudines le leader du Pastef, Ousmane Sonko. Pour le plénipotentiaire de BBY du département de Koungheul, il est un irresponsable de par ses actes et ses discours de tous les jours.

M. le Directeur. Sonko ne lâche pas du lest. Après la manifestation avortée de YAW, il vient d’appeler à un concert de casseroles pour fustiger le régime en place.

ABL: Je suis d’avis que nous sommes dans une République et que force restera à la loi. Si des citoyens veulent marcher sans aucune velléité de trouble à l’ordre public, rien ne les empêche de le faire. Mais, dans un contexte de pré-campagne électorale où le Président de la République Macky Sall a dû, même, surseoir à sa tournée d’inaugurations à Kolda et à Sédhiou, où la demande de marche de la Coalition Benno Bokk Yakaar a été rejetée, je ne peux pas comprendre en vertu de quoi celle de la Coalition Yewwi Askan-Wi et Wallu Sénégal rejetée puisse être un événement d’autant plus qu’il ya une semaine, le Préfet de Dakar a autorisé leur rassemblement. Ces tocards politiques qui ont le culte de l’insulte et de l’injure en ont profité pour traiter l’ institution suprême du pays de tous les noms d’oiseaux. Ce qui est inacceptable. Il est donc plus que normal de les empêcher de se servir de cette tribune pour éjaculer leur haine haineuse.

Ce lundi, certains responsables de YAW-Wallu arrêtés, vendredi, ont finalement été placés sous mandat de dépôt.Qu’en pensez-vous ?

Je vous pose cette question : est-ce que quelqu’un qui ne respecte pas la loi est un responsable ? On ne peut mépriser nos lois et règlements en vigueur et vouloir rester impuni. La démocratie n’est pas anarchie. Ni un Maire, ni un député, encore moins un délégué de quoi que ce soit ne peut s’arroger le droit de fouler au pied les lois et de rester indemne sans rien encourir. Ils sont loin d’être des responsables. Prenez ce drôle de Ousmane Sonko avec ses casseroles. Voilà un irresponsable dans ses actes et discours de tous les jours. Mais, qu’ils se le tiennent tous pour dit: l’Etat restera imperturbable. Rien ne sera de trop pour leur faire face. Il faut comprendre que la préoccupation majeure de son Excellence Monsieur le Président de la République Macky Sall, c’est de travailler pour améliorer le niveau de vie des populations mais aussi de rendre plus rayonnante l’image de marque de notre très cher pays sur la scène africaine ( UA) et internationale ( Russie, Poutine).

Mais, il semble que l’opposition n’a pas dit son dernier mot avec le rejet de leur liste nationale aux prochaines élections législatives du 31 Juillet 2022.

Sonko et sa bande jouent à se faire peur. Ces gens-là ne respectent pas l’autorité suprême et disent aspirer à diriger le Sénégal. Ils rêvent vraiment débout. Ils doivent revenir à la raison. Quelqu’un comme Sonko ne connaît que le langage de l’intempérance, de la violence, de la haine, du chaos. Il ne formule aucune proposition bénéfique pour le Sénégal que nous avons en partage. Ils sont tous en panne de programme convaincant. Pour moi, ils sont inaptes pour diriger le Sénégal construit au prix de mille sacrifices.

Vous venez aussi d’être choisi comme plénipotentiaire de BBY pour les Législatives à Koungheul. Vous êtes conscient de la mission qui vous attend?

ABL: Permettez-moi tout d’abord de remercier vivement le Président de la République son Excellence Monsieur Macky Sall pour cette marque de confiance. Lors des dernières élections locales, je suis allé à l’assaut de la Mairie de Koungheul dirigée, à l’époque, par un ministre qui a tous les moyens de l’Etat. J’ai réussi à le terrasser en remportant les 24 bureaux de vote de la Commune de Koungheul. Ma compétence et mon leadership ne sont donc plus à démontrer. Aujourd’hui, au niveau du département de Koungheul, je reste et demeure une constance incontournable. Lors des prochaines élections législatives, je vais gagner avec la manière. Je table sur un score de 70 à 80% pour le Benno. Pour ce faire, j’invite tout le monde à faire bloc autour de l’essentiel pour le triomphe de la cause présidentiel.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Thiendella Fall, directeur général des élections : « les soubresauts prouvent que notre démocratie vit et respire »
Next post LA PLUIE ANNONCÉE SUR L’EST, LE SUD ET LE CENTRE-SUD (ANACIM)